Mercredi 15 Juillet 2020

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

ECONOMIE
Franc CFA: l’économiste Kalife répond doctement à Kako Nubukpo
Pour en revenir à cet article de Kako publié dans le journal Le Monde, je commencerai par la question de la souveraineté monétaire des pays indépendants. S’il faut choisir entre le Cedi qui a été dévalué de 750.000% depuis sa création en 1972, et le FCFA qui n’a été dévalué qu’une seule fois, de 50%, en 1994, il n’y a pas à hésiter. Pourquoi ? Tout simplement pour la confiance des populations en leur propre monnaie! Or, dans les coffres-forts des riches ghanéens, vous trouverez des FCFA ou des dollars, mais pas de Cedi ! La Chine, 2ème grande puissance économique du monde, définit sa propre monnaie en $ US. Et, depuis la création du Yuan chinois, elle veille tout le temps sur son taux de change avec le dollar pour que ses produits industriels d’exportation demeurent compétitifs et puissent envahir le marché mondial. Aussi, au lieu de demander aux USA de garantir la convertibilité du yuan, c’est elle même qui s’en charge avec succès, pour éviter les pressions américaines à réévaluer sa monnaie. Et, pour ceci, cherchant à éviter les pressions des spéculateurs internationaux désireux d’acheter des yuans et donc de faire réévaluer sa monnaie, elle a interdit que sa monnaie puisse se négocier sur le marché monétaire international. Pour être très clair, je vais répondre point par point à l’article de mon cher ami Kako Nubukpo.
Lire l'article complet

LE DEBAT FRANC CFA

 

ESCROQUERIE

Togo : Kako Nubukpo « La zone Franc et le Franc CFA méritent un sérieux dépoussiérage »
La zone Franc et le Franc CFA méritent un sérieux dépoussiérage, eu égard à la dynamique démographique de l’Afrique qui rend plus urgente que jamais la nécessité de créer des emplois massifs sur le continent. ...Force est cependant de reconnaître que les promoteurs du « cercle de la raison », les chercheurs et citoyens « réformateurs » en Afrique comme en France, butent depuis de nombreuses années sur le mur du silence des dirigeants africains et français sur la question du Franc CFA. Face au déni d’un problème réel, les populistes italiens ont beau jeu d’emprunter le boulevard qui leur a été ouvert, engendrant en retour des protestations aussi vives qu’impuissantes des autorités françaises. L’Italie, troisième économie de la zone Euro, est copropriétaire de l’Euro et donc pleinement légitime à s’inscrire dans le débat relatif à une monnaie qui est rattachée à l’Euro. On peut juste regretter la manière d’entrer dans ce débat. Cependant les Africains seraient bien naïfs de penser qu’ils trouveront dans l’Italie de la ligue lombarde et du mouvement Cinq Etoiles, d’ardents défenseurs de la prospérité africaine. L’Afrique est ici juste instrumentalisée dans le conflit médiatique larvé entre l’Italie et la France autour de la question des migrants et de l’application idoine des accords de Dublin.
  « Panama Papers » : comment la fortune de magnats indiens du Togo finit dans les paradis fiscaux
Le Togo est le pays le plus affecté du continent par l’évasion fiscale selon l’ONG Global Financial Integrity. Parmi les hommes d’affaires qui opèrent au Togo et transfèrent illégalement leurs revenus dans des paradis fiscaux, il y a deux magnats indiens : Prasad Motaparti Siva Rama Vara et Manubhai Jethabhai Patel. On les retrouve dans la sidérurgie, le transport, la logistique, l’informatique ou le commerce international. Et surtout dans la cimenterie avec leur puissant groupe, Wacem, présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, en République démocratique du Congo et à Madagascar. Ils apparaissent dans les « Panama Papers » comme véritables détenteurs de deux sociétés domiciliées aux îles Vierges britanniques et crées par l’intermédiaire du cabinet panaméen Mossack Fonseca. Il y a Ballyward Limited, lancée en 2000, et destinée au commerce international vers l’Afrique de l’Ouest. Et BitChemy Venture Limited, ouverte treize ans plus tard, pour effectuer des investissements directs et détenir des intérêts dans des sociétés basées dans le plus opaque Etat des Etats-Unis, le Delaware.

TRANSPORT

 

FOIRE

Togo : La compagnie aérienne ASKY agrandit sa flotte un Boeing 737-­800 Nouvelle Génération
La compagnie aérienne panafricaine ASKY a pris possession de son tout premier Boeing 737-­800 Nouvelle Génération. L’avion a été réceptionné à son atterrissage jeudi 2 juin 2016 à 20h17 TU à l’aéroport de Lomé (hub de ASKY) par Yemane Fitwi, Directeur Finance et de la Planification Stratégique. Ce nouvel appareil d’une capacité de 154 places, configuré en bi-­classe (16 en classe Affaire et 138 en classe Economique) de la famille Boeing vient renforcer la flotte actuelle composée de quatre (4) Bombardier Dash 8 (Q400) et de 3 Boeing 737-­‐700. Le Boeing 737 800 est l’un des types d’appareil le plus écologique en ce qui concerne sa consommation et sa protection contre le bruit. La consommation de carburant est en outre réduite. D’une longueur de 35,79 m et d’envergure de 39,50 m pour une vitesse de croisière de 850 km/h, le Boeing 737 800, peut facilement contenir deux bagages à roulettes permettant de ranger jusqu’à 51 bagages permettant de maximiser l’espace de rangement. Cet appareil sera dans l’immédiat affecté pour conforter l’offre sur la destination Dakar avec des vols directs réguliers au départ du hub de Lomé.
  La Foire made in Togo du 22 juillet au 2 août 2016 à Lomé
Le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé organise du 22 juillet au 2 août 2016, une foire consacrée à la promotion des produits « Made in Togo ». L’objectif selon les organisateurs est de « promouvoir, d’une part les produits d’origine togolaise afin de favoriser et d’encourager leur consommation et, d’autre part la culture togolaise ». La Foire made in Togo est « une manifestation que nous avons souhaité organiser pour permettre aux produits, aux biens et services fabriqués ou produits au Togo, de mieux se faire connaître. Le constat est que lors de la Foire internationale de Lomé, ces produits-là sont pratiquement submergés par les produits importés », a indiqué dans une interview accordée à l’agence Afreepress, le Directeur du CETEF, Johnson Kuéku- Banka.

AGROALIMENTAIRE

 

HOTELLERIE

"Choco Togo", du chocolat bio et 100% togolais
Un chocolat bio, équitable, 100% togolais, qui n'a pas besoin d'être conservé au frais et qui peut être vendu sur les étals des marchés du pays: c'est le pari audacieux lancé par la coopérative Choco Togo. "Cela fait plus de 120 ans que le Togo cultive le cacao, mais on ne fait que l'exporter! Les cacaoculteurs togolais ne connaissent même pas le goût du chocolat", dénonce Komi Agbokou, promoteur du projet. Désormais, les fèves de cacao cultivées par 1.500 petits exploitants de la région d'Akébou, dans le sud-ouest du Togo, sont décortiquées par une quarantaine de femmes de la région puis transformées à Lomé en tablettes de 80 grammes vendues 1.000 Francs CFA (1,50 euro) dans les boutiques de la capitale. Avec ses quelque 10.000 tonnes de production par an, le Togo fait figure de poids plume par rapport aux géants ghanéen et ivoirien, qui, à eux seuls, représentent près de 60% de la production mondiale de cacao. Choco Togo, 100% naturel et à très forte teneur en cacao (60 à 100%), se destine surtout au marché local, avec une particularité qui a son importance: grâce à sa texture granuleuse, le chocolat résiste à la chaleur. "Jusqu'à 35 degrés, il ne fond pas", explique M. Agbokou. Pratique pour les nombreux foyers togolais qui ne sont pas équipés de réfrigérateur et pour les commerçants des marchés qui voudraient les proposer sur leurs étals.
  Togo : inauguration de l’hôtel « Radisson Blu 2 février » à Lomé
Le mardi 26 avril 2016 a été officiellement inauguré l’hôtel Radisson Blu « 2 février », un établissement restauré par le groupe Kalyan. Deux ans de travaux, des milliers d’ouvriers engagés, le légendaire hôtel du 2 février qui a fait la fierté du Togo dans les années 1980 est de nouveau opérationnel. 30 étages, 320 chambres dont 64 appartements, 3 600 mètres carrés de salles de réunion – dont deux amphithéâtres – et un casino, des saunas... les caractéristiques de l’établissement en font l’un des plus grands et luxueux de la sous-région. Présent à Lomé dans le cadre de la cérémonie, Ashok Gupta, PDG du groupe Kalyan a témoigné toute sa gratitude au gouvernement togolais, notamment au Chef de l’Etat pour avoir souhaité la réouverture de l’établissement. Il a par ailleurs exprimé le souhait de voir l’hôtel, attirer plus d’investisseurs au Togo. En 2015, le secteur de l’hôtellerie a représenté près de 3% du PIB (soit environ 40 milliards de francs CFA), a souligné le Ministre du Commerce, Madame Bernadette Essossimna Legzim-Balouki, et le Radisson Blu devrait augmenter ces chiffres dès cette année.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  26/04/2016 - Togo : inauguration de l’hôtel « Radisson Blu 2 février » à Lomé
•  21/04/2016 - Togo : La compagnie Asky teste le nouveau aéroport de Lomé
•  10/04/2016 - Une délégation d’hommes d’Affaires du Maroc en prospection au Togo
•  28/03/2016 - Togo : Le résultat net positif des banques atteint 11 milliards de FCFA en 2015
•  26/03/2016 -  Togo : le Forum africain sur l’investissement hôtelier (AHIF) aura lieu les 21 et 22 juin à Lomé
•  26/03/2016 - Togo/Réhabilitation de la route Sokodé-­Bassar : le Fonds koweïtien accorde un prêt à l’Etat togolai
•  25/03/2016 - Le Togo émet des bons de trésor pour 35 milliards FCFA sur le marché régional
•  08/08/2015 - Togo : Comment l’aide publique au développement peut améliorer la gouvernance
•  03/08/2015 - L'Innovation, prise de pouvoir en Afrique
•  29/05/2015 - Quelles politiques pour l'émergence du Togo en 2030
•  27/01/2015 - Togo : Les sinistrés des incendies des marchés du Togo dénoncent
•  06/12/2014 - La Société Générale demande un agrément bancaire au Togo
•  03/11/2014 - Togo : Inauguration du poste de douane de Noèpé financé par UE
•  21/08/2014 - Togo : le Port autonome de Lomé s'agrandit
•  19/03/2014 - Togo : Réduction exceptionnelle de 75% des taxes sur les produits de première nécessité
•  12/03/2014 - Ecobank : Thierry Tanoh congédié
•  04/03/2014 - Ecobank: L ’assemblée générale extraordinaire du 3 mars temporise
•  18/02/2014 - Ecobank: la démission de Thierry Tanoh demandée
•  10/02/2014 - Togo : L’économiste Michel Khalife relève la duplicité de l’Etat dans le projet FNFI
•  31/01/2014 - Bisbille à la tête du Conseil National du Patronat du Togo
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)