Lundi 9 Decembre 2019

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

EDITORIAL
A quoi servent les élections au Togo ?
Si, pour les togolais, élection doit toujours rimer avec négation de leur volonté et extinction de leurs espoirs de changement, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut encore la chandelle. Il y a lieu de se poser la question de la nécessité de convoquer une fois de plus un corps électoral pour le confondre avec de la chair à canon, dès qu'il veut y voir de plus près. Il importe aussi d'approfondir les motivations de ce personnel politique si particulier qu'a le Togo qui continue si allègrement de jouer le rôle que lui a attribué le casting: se présenter au garde-à-vous au rendez-vous des élections en agneau prêt au sacrifice.
Lire l'article complet

ELECTIONS

 

DIALOGUE INTER TOGOLAIS

A quoi servent les élections au Togo ?
Si, pour les togolais, élection doit toujours rimer avec négation de leur volonté et extinction de leur espoirs de changement, il y a lieu de se demander si le jeu en vaut encore la chandelle. Il y a lieu de se poser la question de la nécessité de convoquer une fois de plus un corps électoral pour le confondre avec de la chair à canon, dès qu'il veut y voir de plus près. Il importe aussi d'approfondir les motivations de ce personnel politique si particulier qu'a le Togo qui continue si allègrement de jouer le rôle que lui a attribué le casting: se présenter au garde-à-vous au rendez-vous des élections en agneau prêt au sacrifice.
  Togo : un « accord politique » en deçà des enjeux
Dans une conférence de presse donnée le 6 juillet 2006, à Lomé, Yawovi Agboyibo président du Bureau du Dialogue intertogolais a annoncé à la Presse que le Dialogue est parvenu à un accord politique. Les acquis du Dialogue que vante Me Agboyibo ne sont pas à la hauteur de nos attentes et au regard de ce que nous vivons sous l’ère des Gnassingbé. Ces acquis qui contentent Me Agboyibo sont en deçà de celle des Togolais qui ont été violentés, martyrisés, brutalisés. Me Agboyibo serait-il à ce point amnésique pour vouloir nous faire prendre des vessies pour des lanternes. Notre vigilance est accrue, car des partis politiques et des leaders expriment insuffisamment les volontés et les ambitions des populations togolaises.

POLITIQUE

 

RESISTANCE

Togo : Le reFAUREmisme est mort-né
En dépit du millier de morts au Togo, que Faure, alias Fraude Gnassingbé a enjambé pour accéder au «trône» de son père, Chirac qui est son mentor et l'ami personnel de son feu père faisait la promotion de ce jeune, bien éduqué, ayant reçu une solide formation, capable de réformer la dictature vieille de 40 ans. Et puis, disait-on au Quai d’Orsay, sa mère est du Sud, son père est du Nord, il saura réconcilier les Togolais. Ben, voyons! L'homme est le fils de son père ! Il s'en réclame même. Il se coule dans les habits de son père, adopte les mêmes postures et la même stratégie : la diversion, la duplicité, la brutalité quand ces méthodes ne marchent pas.
  Habemus dictateur Gnassingbé 2: Tous au front !!!!
Aucune excuse, aucun alibi, aucune crainte ne peut plus justifier la retenue. C’est pourquoi, il est important de nous remotiver actuellement aux seules références qui en vaillent la peine : les valeurs de patriotisme et de résistance contenues dans notre hymne national. C’est essentiellement ce message que nous envoient tous ces jeunes qui battent le pavé à Lomé. Un message de tenacité et de vaillance qui doit devenir une manière d’être, en ces moments difficiles où la responsabilité de chaque Togolais est interpellée au même titre.Au bout de la peur et du renoncement, il y a l’insoutenable éventualité d’un naufrage national à nul autre pareil. Au bout de l’inaction et des hésitations, il y l’effarante perspective d’une autre nuit plus longue et plus ténébreuse. Au bout de la couardise il y a les abysses d’un autre despotisme.

CRISE TOGOLAISE

 

Togo : chronique d’une guerre civile annoncée
Des élections transparentes rayeraient le régime du Général Eyadéma de la carte politique togolaise. En revanche, une guerre civile se solderait par une réunion des protagonistes de la vie politique togolaise autour d’une table de négociation qui entérinerait la remise en selle de la dictature et jetterait des miettes à l’opposition. Le scénario rappelle tragiquement celui de la cohabitation que « les bonnes volontés » et autres facilitateurs français avaient prescrit, telle une ordonnance, à la transition démocratique issue de la conférence nationale de 1991.
  TOGO: Poussons Faure Gnassingbé hors d’Etat de nuire !!!
Nous nous sommes battus pour avoir une Constitution au Togo. Mobilisons nous dès maintenant afin qu’elle soit rétablie et respectée. Par leur clarté, les textes ne sont pas sujets à interprétation et ne peuvent donner lieu à une position de compromis

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  16/02/2005 - TOGO: Poussons Faure Gnassingbé hors d’Etat de nuire !!!
•  05/01/2005 - Togo : Un an de plus….
•  01/09/2004 - Togo-politique : Autres temps, autres mœurs…..
•  20/04/2004 - Le régime Eyadéma sous tutelle de l’Union européenne !
•  01/01/2004 - 2004 : an de grâce
•  22/05/2003 - Togo : chronique d’une guerre civile annoncée
•  08/05/2003 - TOGO : L’INACCEPTABLE !
•  08/05/2003 - TOGO : L’INACCEPTABLE !
•  01/01/2003 - Eyadéma tombe le masque
•  29/11/2002 - Réveil de la diaspora togolaise !
•  24/11/2002 - L’atout Faure d’Eyadéma !
•  09/11/2002 - Eyadema, fossoyeur de la démocratie en Afrique !
•  02/11/2002 - Mascarade électorale au Togo: mode d’emploi
•  18/09/2002 - Les Togolais prêts pour le bras de fer avec EYADEMA
•  09/09/2002 - Togo : Un mauvais coup se prépare
•  25/08/2002 - TOGO : Justice instrumentalisée et corrompue
•  22/08/2002 - Dégénérescence du pouvoir d'Eyadéma: l’avenir du Togo se joue dans la confusion
•  08/07/2002 - Les signes d’une fin inéluctable
•  16/06/2002 - EDEM KODJO : l'atout majeur de Gnassingbé EYADEMA
•  23/05/2002 - Togo : l’Opposition fragilisée cherche un nouveau souffle
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)