Lundi 9 Decembre 2019

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

REVUES DE PRESSE
Faure Gnassingbé: Le dialogue à la bouche, les armes et gourdins cloutés en mains
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.
Lire l'article complet

JUSTICE A LA TOGOLAISE

 

LIBERTE HEBDO

Procès de Kpatcha au Togo : Le droit sera-t-il dit ?
Après plus de deux années d’instruction au cours desquelles ils sont détenus au secret et à titre préventif, l’heure est venue pour eux de s’expliquer devant la justice et publiquement, sur ce qui leur est reproché et pour lequel chacun d’eux encourt une condamnation à la perpétuité s’il est reconnu coupable. Comme il fallait s’y attendre dans ce genre de procès, l’audience a été renvoyée au 6 septembre prochain. Le renvoi n’a pas été concédé suite à des débats de procédure comme c’est souvent le cas, mais pour permettre à un avocat de l’accusé emblématique Kpatcha, qui s’est constitué à l’audience, de « prendre connaissance du dossier ».
  Togo: Le domicile de Jean-Pierre Fabre transformé en champ de bataille
La marche du FRAC pour exiger le retour à l’Assemblée nationale des neuf (9) députés de l’ANC et l’abandon du projet de modification de certaines dispositions de la Constitution a été sévèrement réprimée par les forces de sécurité dès le lieu de départ. Une répression qui a amené certains jeunes à ériger des barricades et brûler des pneus. Le Font républicain pour l’alternance et le changement (FRAC) regroupant l’ANC, l’ADDI, le PSR et Sursaut-Togo, et le Parti des Travailleurs ont appelé à une manifestation pacifique hier jeudi pour dire non au tripatouillage de la Constitution et exiger le retour des 9 députés ANC à l’Assemblée nationale.

PRESSE TOGOLAISE

 

PRESSE AFRICAINE

Togo: Crise et soubressaut au sein des partis de l’opposition : La complicité funeste de Pascal Bodj
LE CORRECTEUR
  Togo : A quoi vous sert votre foi quand vous êtes affamés par le RPT?
AfriSCOOP du 25/04/2010

PRESIDENTIELLES

 

PRESIDENTIELLES

Réactions en cascade après la présidentielle au Togo
  Au Togo, l'élection contestée de Faure Gnassingbé
OUEST FRANCE

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  08/03/2010 - Au Togo, l'élection contestée de Faure Gnassingbé
•  09/12/2009 - Brouille diplomatique entre Lomé et Paris
•  08/01/2009 - Togo: Démonstration de force des FAT suite au changement de régime au Ghana
•  15/11/2008 - Rapport d'autopsie sur la mort suspecte d'un opposant togolais
•  30/01/2008 - Togo : Gilchrist Olympio s’est entretenu avec des autorités allemandes
•  17/01/2008 - "Je veux signer l'acte de décès de la "Françafrique""
•  07/11/2007 - Togo: Dialogue de sourds entre Gilchrist Olympio et Faure Gnassingbé
•  14/10/2007 - Au Togo, l'opposition a pu s'exprimer durant la campagne électorale
•  21/05/2007 - Charles Debbasch: Juriste mercenaire
•  14/02/2007 - Refonder la relation France-Afrique
•  25/10/2006 - Togo: Trois prétendants pour un poste de Président de la CENI
•  25/09/2006 - L’UFC s’estime flouée par le facilitateur
•  07/09/2006 - Paris reçoit un président togolais en quête de légitimité
•  14/06/2006 - Rencontre à Bruxelles : Ce que la délégation de l’UFC a dit à Louis Michel
•  11/02/2006 - 5 dirigeants du groupe Bolloré mis en examen pour corruption
•  01/02/2006 - Ouagadougou pourrait accueillir le dialogue intertogolais
•  31/01/2006 - Côte d'Ivoire: l'enquête sur l'attaque antifrançaise de Bouaké se focalise sur Robert Montoya
•  04/01/2006 - Quels rapports entre le pouvoir togolais et l’opposition après 2005 ?
•  11/10/2005 - Togo : agression contre un journaliste Dimas Dzikodo
•  05/10/2005 - L'impossible démocratisation togolaise
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)