Lundi 9 Decembre 2019

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

INTERNATIONAL
Togo : La France désavoue-t-elle la mansarde électorale du 20 décembre 2018 ?
Q - La presse togolaise fait état de la venue d’une mission d’observation électorale composée de parlementaires français au Togo pour les élections législatives prévues le 20 décembre prochain. Confirmez-vous que la France a prévu d’envoyer une mission d’observation ? R -La France est préoccupée de la situation qui prévaut actuellement au Togo. Nous condamnons les violences qui ont endeuillé le pays en fin de semaine dernière. Le gouvernement français n’entend former ni mandater aucune mission d’observation électorale au Togo à l’occasion des élections législatives du 20 décembre prochain. La France soutient les efforts déployés par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) pour parvenir à un règlement négocié de la crise politique et reste disposée à accompagner toute initiative permettant de trouver une solution consensuelle.
Lire l'article complet

FRANCAFRIQUE

 

FRANCE TOGO

Togo : Lettre à Manuel Valls pour tourner la page de la dictature des Gnassingbé
Ce 28 octobre, vous entamerez une tournée dans trois pays d'Afrique de l'Ouest : la Côte-d'Ivoire, le Ghana et le Togo. Votre rencontre avec les autorités politiques du dernier pays cité, nous intéresse plus particulièrement en tant que campagne internationale pour la promotion de l'alternance démocratique en Afrique. Vous ne l'ignorez point, au Togo, 80% de la population n'a connu qu'une seule famille au pouvoir. Pourtant les Togolais ne vivent pas sous une monarchie. Depuis 1967 la famille Gnassingbé règne sans partage sur un territoire qui fait désormais exception dans une Afrique de l'Ouest où la démocratie s'est durablement installée. M. le Premier Ministre, alors que les citoyens africains suivent avec attention les évènements au Gabon et en République Démocratique du Congo, nous espérons sincèrement que l'alternance démocratique sera au coeur de votre séjour au Togo. Rencontrez l'opposition togolaise et la société civile représenterait, par exemple, un geste fort dans cette direction.
  Imminente visite de Manuel Valls au Togo : Lette ouverte au Premier Ministre de la France
C'est avec une réelle pointe d’espoir que nous venons tout juste d'apprendre que vous allez séjourner dans notre pays le Togo à la fin de la semaine en cours. Comme vous le savez certainement, ce pays traverse une crise politique depuis bien des décennies déjà, crise qui, à notre avis, est devenue maintenant une véritable « question togolaise ». Aussi, ne doutons-nous pas un seul instant que vous voudrez bien saisir cette occasion – en qualité de haut représentant d'une nation partenaire en développement pour nous aussi important que la France - pour nous aider. A cet égard, nous souhaitons prendre la liberté d'appeler votre haute attention sur le fait qu’à l’heure actuelle l'écrasante majorité des Togolais est convaincue que la seule solution valable à ladite « question togolaise » réside en la réalisation consensuelle et scrupuleuse des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales prescrites par l’Accord Politique Global (APG) du 20 août 2006. Nous osons dès lors vivement espérer que vous userez de tout votre poids politique afin que ces réformes soient, enfin, totalement réalisées. Nous sommes certains que le brave peuple togolais ne manquera point de vous réserver un accueil digne de son hospitalité légendaire. Nous vous saurions gré de prendre langue avec les représentants de l'opposition togolaise et de la société civile qui sont les vraies caisses de résonance de l'impasse que traverse le pays.

COOPERATION EU -UA

 

COOPERATION ALLEMAGNE TOGO

Union européenne-Afrique: un avenir commun
Face aux défis du 21e siècle, l’Afrique et l’Europe ont plus de sujets qui les unissent que de sujets qui les divisent. Nous partageons une histoire commune vieille de plusieurs millénaires. Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons travailler ensemble à la construction de notre avenir commun et relever conjointement les grands enjeux mondiaux de notre époque. Nos Unions, nos deux continents, sont confrontés à des défis communs. Du changement climatique à la migration ou de la mise en place d’une croissance économique durable à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, ce sont là autant de défis que nous devons relever ensemble. Nous savons bien que nous sommes plus forts lorsque nous travaillons main dans la main. C'est avec ces objectifs bien présents à l’esprit, que nous entamons les préparatifs du 5e sommet UE-Afrique qui se tiendra en Afrique en 2017.
  Togo : La Jeunesse de l’ANC met la pression sur "le printemps de la coopération germano-togolaise"
Une importante délégation allemande, notamment composée de diplomates, d’hommes d’affaires et de députés, est attendue au Togo les 4 et 5 avril 2016, pour prendre part à une rencontre organisée par le pouvoir RPT/UNIR et dénommée ‘’le printemps de la coopération germano-togolaise’’. A cette occasion, la Jeunesse de l’Alliance Nationale pour le Changement (JNC) voudrait exprimer haut et fort, les préoccupations de la jeunesse togolaise et attirer l’attention des autorités et de la délégation allemandes sur la réalité de la situation qui prévaut actuellement au Togo. C’est l’objet de la présente conférence de presse. En effet, en dépit de la propagande tapageuse organisée à grands frais par le pouvoir en place, cette situation reste caractérisée au plan politique, par le refus obstiné du pouvoir RPT/UNIR de respecter ses engagements concernant l’adoption et la mise en œuvre consensuelles des réformes politiques et électorales nécessaires à l’organisation d’élections justes, équitables et démocratiques au Togo. Ces réformes politiques et électorales, prévues au titre des 22 engagements souscrits par le gouvernement togolais en avril 2004 devant l’Union Européenne à Bruxelles, et qui sont repris au titre de l’Accord Politique Global (APG) signé en août 2006 à Lomé, entre le pouvoir et l’opposition, en présence de la CEDEAO et de l’UE, restent lettres mortes à ce jour. Ce qui constitue une source de tensions socio-politiques larvées qui dégénèrent bien souvent, notamment à chaque échéance électorale.

FRANCOPHONIE

 

FRANCE

La Canadienne Michaëlle Jean élue Secrétaire générale de la Francophonie
Lors du XVème sommet de la Francophonie à Dakar, la Canadienne Michaëlle Jean a été élue secrétaire général de cette instance qui compte 77 pays membres. Ancienne gouverneure générale du Canada, elle succède à Abdoul Diouf, ex-président de la République du Sénégal qui quittera ses fonctions fin décembre, après avoir dirigé l'OIF pendant 12 ans.
  Togo : les Verts interpellent la France et l’UE pour la transition vers un Etat de droit
La France ne peut pas renouer avec les travers classiques de sa politique africaine. Ainsi attend-on des réactions fortes de Paris quand à Djibouti le gouvernement réprime l’opposition unie réclamant la vérité des urnes du dernier scrutin législatif, ou quand au Togo les principaux leaders de l’opposition sont interpellés à quelques semaines des élections législatives. Au Togo, le silence de la France reviendrait à accepter la confiscation du pouvoir par un régime autoritaire et dynastique. Il n’est pas imaginable que ce silence soit lié à l’envoi de soldats togolais pour renforcer la force africaine devant succéder à l’armée française au Nord-Mali. De même que François Hollande engage la France dans la reconstruction d’un Etat de droit au Mali, il doit également l’engager, ainsi que l’Union européenne, dans la transition vers un Etat de droit au Togo.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  24/04/2013 - Togo : les Verts interpellent la France et l’UE pour la transition vers un Etat de droit
•  17/02/2013 - La ministre d'Etat Pieper exige des élections libres et justes au Togo
•  15/02/2013 - Togo : Le FDG de Mélenchon apporte son soutien aux démocrates togolais
•  13/02/2013 - Togo : Démocratie bafouée
•  12/02/2013 - Arrestations arbitraires de plusieurs membres de l’opposition au Togo
•  10/01/2013 - Détenu au Togo, Le Floch-Prigent dément avoir participé à une escroquerie
•  29/11/2012 - Togo : l'Allemagne invite les acteurs politiques à trouver un consensus pour aller aux élections
•  29/11/2012 - De la sincérité des observateurs français en Afrique concernant la réalité des scrutins
•  13/01/2012 - Pétition contre la fusion RFI-France 24:Non à la fusion-destruction de RFI
•  13/09/2011 - France: Robert Bourgi décrit avec détails les remises de fonds émanant de chefs d'État africains
•  14/06/2011 - Amitié France -Togo : pyromane ou pompier
•  03/02/2011 - Manifestation le 5 février 2011 à Paris pour dénoncer l’illégitimité au Gabon
•  10/12/2010 - Wikileaks et les notes américaines sur l'Afrique
•  04/12/2010 - Côte d'Ivoire : l'ONU reconnaît la victoire d'Alassane Ouattara
•  03/12/2010 - Biens mal acquis par Sassou Nguesso, Nguema, Bongo : deux magistrats instructeurs désignés
•  16/11/2010 - Rama Yade, la fin d'une icône
•  14/09/2010 - Nétanyahou et Abbas se rencontrent en Egypte
•  06/09/2010 - Londres songerait à limiter l'entrée des étudiants étrangers
•  18/08/2010 - Togo-Affaire Letondot : Atteinte au renom de l’Armée française…la belle affaire !
•  12/08/2010 - Togo : l'armée française embarrassée par ce ''Tu me le mets en taule''
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)