Lundi 23 Octobre 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

REGIONS
Aného – Togo : Quand Ekpéssosso devient Ekpédada
L’objet de mon propos se résume à un constat. Ékpéssosso, entendez prise de la pierre sacrée, est devenu Ékpédada ; une partie de caillassage où l’on rivalise à qui fera plus de mal à l’autre par sa capacité à détruire, à casser, à blesser. Bref, un affrontement digne de l’époque des cavernes. Affrontement au cours duquel toute la saleté humaine se dresse devant nous comme le fruit de notre inconséquence, de notre incapacité à valoriser ce que nous avons de meilleur, d’unique ; notre tradition vieille de plus de trois siècles. Somme toute, en ces jours de honte profonde, à celui qui, cofondant le chauvinisme à la fierté, me dira qu’il est fier d’être un natif des Lacs, je ne peux répondre que par un sourire fait de douleur. Excusez mes propos si vous les trouvez plus avilissants que le spectacle que je dépeins. Quoi donc ? L’année dernière, sur ce même sujet me penchant, je parlais d’une tradition à vendre. Eh bien c’est fait ! Elle est désormais vendue. Elle ne nous appartient plus. Adieux à nos rêves d‘enfant ! Aux oubliettes, les grands moments de recueillement et de retrouvailles. Désormais, dans les Lacs, les fleurs sont malades. Seuls, livrés à un vent de déshonneur, nos cocotiers pleurent et nos côtes que l’océan grignote jour après jour tournent le dos à l’avenir dont les parfums incertains par les vagues charriés envahissent nos lieux saints où les gendarmes s’entraînent désormais au tir de gaz lacrymogènes, joli tableau. La pierre Unir de l’année dernière n’a pas su nous unir, hélas !. Nous voici, cette année, à vouloir dire au peuple que deux pierres valent mieux qu’une. Saloperie !
Lire l'article complet

PEIPLE GUIN

 

TRADITIONS TOGOLAISES

Togo : Manifeste universel des filles et fils guins aux dignitaires et au peuple guin
Nous, filles et fils authentiques des Peuples Guins, natifs et originaires des terroirs allant des bords de l’Océan Atlantique, des bords de l’embouchure du fleuve Zio, des bords du Lac Togo, du Lac Zowla aux rives du Bas-Mono, nous parlons d’une seule voix à travers ce Manifeste Universel ; Nous nous adressons solennellement et dans le respect strict de la tradition ancestrale aux honorables Dignitaires de notre Peuple ; Nous prenons parole depuis des coins disséminés partout dans le monde, des Amériques, de l’Europe, de l’Asie, de l’Océanie, des régions d’Afrique et des terres du Togo ; Nous demandons que nos paroles puissent bénéficier de toutes les attentions et considérations,et qu’elles tombent dans des cœurs sereins et confiants, selon les usages traditionnels et les protocoles coutumiers établis ; Nous sommes particulièrement préoccupés par les mésententes entre certains Dignitaires temporels des Peuples Guins autour de la marche unanime à suivre pour officier les rites ancestraux et multicentenaires de la Pierre Sacrée qui sont propres à notre Peuple ainsi que toutes les autres pratiques qui s’y rattachent.
  Togo: La cohésion du peuple Guin mise en danger
Faut-il écrire aux quelques prêtres qui ont bradé notre tradition contre quelques liards hideux ou écrire aux dieux ; témoins impuissants d’un commerce honteux qui nous cloue le bec, à nous fils des Lacs ? Le bon sens me recommande de m’adresser directement aux dieux. Cela m’évitera de m’habiller en bleu turquoise pour demander une audience au seuil d’un couvent souillé par les hommes en treillis afin de discuter avec un quelconque ventrocrate. Voici donc ma question : « Fétiches des saints couvents, que pensez-vous de la pierre que j’ose qualifier d’impure » ? Quant aux prêtres commerçants, je laisse entre vos mains leurs sorts incertains. J’ignore qui d’Obierika, d’Ekeke et d’Ogbuefi Ezeudu avertissait Okonkwo du danger que l’on court en s’immisçant entre un dieu et son offenseur. L’on risque, disait l’averti, de recevoir les coups destinés au profanateur. J’avoue mon adhésion au conseil du sage Achebe.

PREFECTURE DE PKELE

 

KOZAH

Togo-Kpélé: un incendie ravage le marché d’Adéta
Le marché d’Adéta, dans la préfecture de Kpélé, a été ravagé le mardi 21 janvier par un incendie d’origine inconnu. Les habitants de ce marché sis dans le quartier de Zongo, auraient tenté en vain de maitriser les flammes qui ont détruit près de 70 hangars. Informé après coup de ce drame, le préfet de Kpélé, Kuwonu Komlan Sépé, accompagné des responsables des forces de l’ordre et de sécurité, s’est rendu sur les lieux pour constater l’ampleur des dégâts. Il a rassuré les sinistrés que des dispositions seront prises après une concertation avec le comité de gestion du marché pour trouver des solutions de sécurisation durable au marché.
  Togo : Tournée triomphale de l'ANC et de Jean Pierre FAbre dans la Kozah
C’est dans la Région de la Kara que prend fin, ce dimanche 18 décembre 2011 à Kara, la tournée nationale de l’Alliance Nationale pour le Changement ( ANC), entreprise depuis le mois de mai 2011. Cette dernière phase de la tournée a conduit le Président National de l’ANC, Jean-Pierre Fabre et sa délégation dans les préfectures et sous-préfectures de la Plaine de Mô, de Bassar, de Dankpen, de la Kéran, de l’Oti, de Tandjoaré, de Sinkassé, du Kpendjal, de Tône, de Doufelgou, du Binah et de la Kozah..

REGIONS DU LACS

 

TRADITION

Tradition du Togo: Ahuawoto Savado Lawson Zankli VIII, roi d’Aného
Le chef traditionnel est le premier responsable de ses administrés. Son rôle est d’assurer d’abord la cohésion sociale afin que la paix règne dans la cité. C’est lui qui règle les petits problèmes et autres conflits dans tous les domaines. Etant africains, nous avons nos pratiques. Le chef traditionnel est aussi le principal garant des us et coutumes. Il ne doit pas se cantonner à ces rôles, mais aller au-delà pour devenir un acteur de développement ; ce que nous faisons actuellement au Palais Lolan. Car il faut permettre à ce que la société à la base avec l’appui des pouvoirs publics, trouve au quotidien son mieux-être.
  Togo Ekpéssosso: Une pierre verte marque le nouvel an du peuple «Guin»
Le peuple «Guin» du sud du Togo est rentré depuis jeudi dans son nouvel an avec la 346è édition de la cérémonie de prise de la pierre sacrée appelée «Epé Ekpé» dans la localité de Glidji (45 km à l’est de Lomé). La couleur de la pierre détermine celle de l’année à venir ainsi que les besoins en offrandes et en sacrifices aux mânes des ancêtres. Et c’est une pierre de couleur verte, symbole d’abondance des récoltes et de pluie, qui a été prise cette année. Le message de la pierre transmis par les initiés insiste sur des offrandes et des sacrifices «aux jumeaux et aux divinités». Le peuple dispose d’un panthéon de quarante-deux divinités de diverses origines à savoir celles ramenées d’Accra et d’Elmina au Ghana, celles des souches autochtones et des captifs esclaves.

COMMUNE DE LOME

 

URBANISME

Togo: Pétition pour la sauvegarde des plages de Lomé
C’est dans ce contexte d’inquiétude et de révolte, que surgit un fameux projet de « Résidence Les Cocotiers » initié, par une fameuse société dénommée « Société Togolaise de Développement Touristique et Hôtelier » ! Je vous suggère de mener des investigations pour savoir qui sont derrière cette société !... Le Gouvernement togolais a osé, par « contrat de bail » en date du 06 décembre 2007, concéder notre plage, la plage de Lomé, la plage de Lomé–Ablogamé, sur une superficie de plus de 10 hectares, à cette fameuse STDH. Quel scandale ! Le Togo n’a que 45 km de littoral marin, et Lomé, notre ville, a à peine 10 km de côte. La plage de Lomé est notre seul bien commun. Pour nous et pour les générations futures ! A Lomé, nous n’avons pas de places publiques dignes de ce nom. Nous n’avons pas de parcs arborés pour les promenades et le repos… Nous avons seulement notre plage. La plage de Lomé.
  Togo: mobilisation contre la construction de 150 villas sur la plage de Lomé
La Coalition contre le projet «la résidence les Cocotiers » (CCRC) créée par l’association ‘’Les Amis de Lomé’’, s'intensifie la mobilisation contre un projet construction de 150 villas à la plage de Lomé. « CCRC est une coalition créée exprès par tous ceux qui veulent s’élever contre le projet La résidence les cocotiers sur la plage de Lomé ». Elle vient de mettre en circulation une pétition qui a été signé dès son lancement par 25 personnalités togolaises. On y retrouve les signatures du peintre-sculpteur Paul AHYI, de l’artiste de la chanson Jimi HOPE, des anciens maires de la ville de Lomé Mme Madoe SIVOMEY et Emile Kokou FOURN, de l’ancien Premier ministre Gabriel Agbéyomé KODJO, des anciens ministres Gervais Koffi DJONDO, Elias Kwassivi KPETIGOH, Victor ALIPUI, Aimé Tchabouré GOGUE, des députés à l’Assemblée nationale tels que Jean Pierre FABRE et Patrick LAWSON,

INTEMPERIES

 

FETE TRADITIONNELLE

Togo: l'UFC aux côtés des sinistrés des intempéries
Les inondations de cette année ont affecté la Commune de Lomé, les préfectures de l’Ogou, du Haho, du Zio, de l’Avé, de Yoto, de Vo, du Golfe, détruit à ce jour une dizaine de ponts, des habitations, des cultures et occasionné des pertes en vies humaines. Le Président National de l’Union des Forces de Changement, M. Gilchrist Olympio, compatit aux douleurs des populations sinistrées et leur exprime la sympathie de l’UFC. Face à cette catastrophe, le gouvernement s’agite de conseil des ministres en conseil des ministres, s’employant à émouvoir la communauté internationale dont il attend des ressources qui, en l’absence de tout contrôle institutionnel, seront détournées et dilapidées en toute impunité.
  Les "évala", épreuve initiatique dans le nord du Togo
En pays Kabyè (ethnie du nord du Togo), les "évala", ou fête annuelle des "muscles", constituent l'une des plus grandes manifestations initiatiques. Chaque année, au mois de juillet, les jeunes hommes de plusieurs villages se réunissent sur des places publiques pour éprouver leur force et comparer leurs techniques. Ils chantent et dansent plusieurs heures durant,dans la chaleur et la poussière, ils vont lutter jusqu'à épuisement, le traditionnel prix à payer pour devenir un homme.

FETES TRADITIONNELLES

 

INITIATIVE

Togo: Sinkaring la fête d'initiation et des moissons des kabyé de la Binah
Les ressortissants de la préfecture de la Binah ont célébré le samedi 9 décembre à Solla, l'édition 2006 de leur fête traditionnelle « Sinkaring ». « Sinkaring » est une occasion pour eux de communier avec les ancêtres, remercier les dieux de la terre pour avoir permis l’abondance des récoltes, et solliciter leur clémence pour la réussite de la future saison agricole. Sinkaring est aussi une période au cours de laquelle le jeune adolescent appelé « Sinkarou » subit des rites initiatiques pour accéder à une classe d’âge supérieure, celle des adultes.
  Voyage à Aného au Togo
Une initiative heureuse qui emplit d’aise l’enfant du pays que je suis ! Au détour du quartier FANTEKOME, au fronton d’une maison, nous lisons : CENTRE MEDICO SOCIAL. Par curiosité, nous y entrons et ô joie ! nous recevons un accueil aussi chaleureux qu’inattendu de l’équipe para-médicale avec son responsable Mr. Kuévidjin. Ce Centre Médico Social doit sa création à l’initiative et à la volonté de TOGBE AHUAWOTO SAVADO ZANKLI LAWSON VIII. La vocation de ce Centre est d’accueillir et de soigner toute personne de santé déficiente et les indigents.

VILLE ANEHO

 

VIOLENCE ET ASSASSINAT

Les blessures d'Aného la togolaise
Tout est calme à Aného. La petite ville togolaise au bord de l'océan reprend son souffle. Sur le grand marché du mardi, Joséphine, la marchande de bassines en plastique, se fait vernir les ongles par l'une de ces dames qui se faufilent entre les étals avec des flacons multicolores. La vendeuse de riz et de semoule monte la garde près de ses sacs, tandis que l'épicière sert sa première cliente. "On ne vend plus rien depuis un mois, marmonne une marchande de tissu. Ce n'est plus comme avant. La moitié des clients sont partis se réfugier au Bénin. Même nous, nous vivons dans le doute depuis l'élection." Elle marque une pause, puis reprend : "Mais si je parle des événements, on va me passer les menottes, me tuer."
  ALERTE Togo élections.org: 60 morts à Atakpamé...
Depuis 96 heures que nous parlons du drame qui se déroule dans l'Ogou, personne ne réagit. Et pourtant à Atakpamé tout le monde connaît les auteurs des massacres et les populations ont fait tout leur possible pour se débarrasser des monstres qui les ont assaillies. L'homme qui sème la terreur à Atakpamé s'appelle Koloum; commandant de gendarmerie à la retraite. Il a à sa disposition une milice armée qui faisait parler d'elle plusieurs jours avant la tenue de l'élection présidentielle. La police et la gendarmerie et quelques éléments du deuxième Régiment Interarme de Témédja (garnison à 7 Km d'Atakpamé) sont sous les ordres du sinistre commandant.C'est ce qui lui a permis d'avoir le renfort de chars et de fusils d'assaut utilisés contre la population.

TOURISME

 

PREFECTURE AMOU

Zoom sur le Togo : promenade « photographique »
Vous cherchez des images sur le Togo pour vous imprégnez de l’ambiance du pays? Ou vous êtes tout simplement nostalgique. La toile vous offre la possibilité de satisfaire votre envie. Promenade « photographique » sur quelques sites Internet et pages Web.
  Incendie du marché de Amou Oblo
Le marché du canton d’Amou Oblo, situé dans la préfecture d’Amou (Amlamé) a pris feu le 17 janvier 2004. Ce sont les agents de sécurité et les habitants qui ont conjuré l’incendie en aidant à maîtriser rapidement le feu.

KLOTO

 

MANGO

Hanyigba, «l’île de l’Ouest »
Hanyigba reste une curiosité pour ceux qui la connaissent. Située dans la région des Plateaux, « l’Ile de l’Ouest », comme la surnomment ses ressortissants, vaut effectivement le détour. Pour vous le prouver, Le Togolais vous invite à une promenade pittoresque dans le village du sanglier.
  Préservation de la faune : échauffourées à Mango
Des émeutes entre civils et militaires du camp Nioukprouma de Dapaong ont éclaté le 25 septembre 2003 dans la préfecture de l’Oti entraînant la mort de trois personnes. A l’origine de ces affrontements, des incompréhensions nées de la tentative gouvernementale de réhabiliter la faune de la région.

PRECFECTURE DE KLOUTO

 

PREFECTURE DES LACS

Rapport sur les événements survenus dans le canton de Lavié
Le samedi 21/06/03 des militaires munis d'armes et de gourdins débarquèrent dans le village. Ils se mirent à battre les habitants; la cause réelle serait d’après certains de ces militaires le mauvais score du Général président Eyadéma dans le canton lors des élections présidentielles.
  Aide française au développement dans la préfecture des Lacs
L’ong AVOTODE a bénéficié d’une subvention de 63 millions de FCFA de la part de la coopération française dans le cadre de l’aide au développement pour un projet d’édification de bâtiments scolaires et sanitaires dans les villages de Glidji, Zalivé et Assoukopé de la préfecture des Lacs.

AFLAO-SAGBADO

 

SANTE

Inauguration d’un bâtiment scolaire à Yokoé
Une école primaire catholique a été inaugurée le 16 février 2003 à Yokoé Agblégan dans le canton d’Aflao-Sagbado à Lomé, dans la banlieue Nord-Ouest. Elle est financée par les frères Camboniens, une institution religieuse catholique installée au Togo depuis plusieurs décennies.
  LONATO offre une ambulance au CHU-Kara
Fin décembre, une ambulance équipée des dispositifs d’évacuation a été offerte par la Loterie Nationale Togolaise (LONATO) et son partenaire Fundacion Pefaco au Centre Hospitalier Universitaire de Kara.

SAISONS

 

BAGUIDA

L’harmattan, invité de la fin d’année
L’harmattan bouleverse fin décembre et début janvier les habitudes des Togolais. Ce vent sec et humide sévit dans la sous-région ouest-africaine. A des niveaux différents, ce vent est ressenti dans toutes les régions du pays. Il est redouté parce qu’il marque subitement une rupture entre les températures et est source de maladies.
  Baguida, la ville historique
Aujourd’hui banlieue de Lomé, jadis capitale du Togo, l’actuelle ville de Baguida a réussi, en cinq siècles, à s’imposer comme un des grands cantons de la préfecture du Golfe. Située à l’Est de Lomé sur la Nationale N°5 Lomé-Cotonou entre les quartiers Adamavo, Kagomé, Avépozo et le littoral, Baguida offre à travers l’histoire de sa création, une impressionnante lutte de l’homme contre la nature.

SOKODE

 

AGBETIKO

Des aménagements à Sokodé
L’ambassadeur de France a inauguré le 9 décembre 2002, à Sokodé, un pont et des voies d’accès aménagés au quartier de Kpangalam Zayir, ainsi qu’un chantier d’assainissement et de voirie dans le quartier de Tchawanda, financés par la coopération française .
  Don d’un bâtiment scolaire à Agbetiko
Une Ong allemande Hilfe Für Togo a fait don d’un bâtiment scolaire au village d’Agbétiko, dans la sous-préfecture d’Afagnan, le 2 novembre 2002. IL est composé de trois salles de classes meublées de tables-bancs, d’une pièce et de 6 latrines.

PREFECTURE DE VO

 

PRéFECTURE DES LACS

Des tables pour les écoles de Djeyi et d’Ayata
Dans la cadre du projet d’appui à la scolarisation des enfants et de la jeune fille, le Bureau International Catholique de l’Enfant (BICE-Togo), a offert des tables-bancs et des tôles à l’Ecole primaire publique de Djeyi et à celle d’Ayata dans la préfecture de VO.
  Inauguration d’une mosquée à Atouéta
Une mosquée d’un coût total de 6 millions de Francs CFA a été inaugurée le 11 octobre 2002 à Atouéta dans la préfecture des Lacs. L’œuvre a été financée par DIRECT-AID/Togo, une association des musulmans d’Afrique, basée au Koweït. Les musulmans représentent environ 15% de la population du Togo.

MARITIME

 

PREFECTURE D'ANEHO

Le navire de recherche hydrographique « Laplace » est à Lomé
Un navire français de recherche hydrographique dénommé « Laplace » effectue une mission de travail au Togo depuis le 12 novembre 2002. Selon le capitaine de corvette Henri Dolou, le navire a pour mission pendant une durée de 16 jours, le recueil, la centralisation, le traitement et la diffusion de l’information et l élaboration de documents nautiques.
  Inauguration d’une bibliothèque à Afagnan
L’association « Akouété » regroupant des ressortissants de la préfecture d’Aneho, basée en France, a fait don d’une bibliothèque à la ville d’Afagnan. d’un coût total évalué à 10 millions FCFA, la bibliothèque est constituée d’une salle de lecture, un magasin de stockage et une salle d’informatique.

PRéFECTURE DE L’OTI

 

LOME

Du matériel de pêche pour les pêcheurs de l’Oti
L’Association togolaise des Amis de l’Enfance (AMADO-Togo), une ONG basée à Lomé, a fait don de plusieurs matériels de pêche à des groupements de pêcheurs dans la préfecture de l’Oti. Evalué à 1.800.000FCFA, le don est constitué de filets maillants, de filets dérivants et de pirogues.
  Hilfe für Togo: Don de matériel médical au CHU-Tokoin
L’ONG allemande Hilfe für Togo a remis au Centre hospitalier universitaire de Tokoin, un lot de matériels médicaux le jeudi 31 octobre dernier. Le don est estimé à 23 millions FCFA. Par le passé Hilfe für Togo avait également fait une donation au CHR de Kpalimé. Ces donations se font dans le cadre d’un programme d’appui aux instituions sanitaires du Togo.

PRéFECTURE DE VO

 

MANGO

Don de la Croix Rouge au centre de santé de Dagbati,
L’équipe de la Croix –Rouge d’Alfortville, une ville de France a remis un don de produits pharmaceutiques au village d’Agbati, un village situé à 15 kms de la ville de Vogan. D’un coût total de 927.292FCFA, le don est composé de 35 catégories de produits et vise notamment à améliorer les conditions de vie des populations de cette zone.
  Elections: les malices de M. Natchaba à Mango
Le Président de l’Assemblée nationale sortante, Fangbaré Ouattara Natchaba, n’est pas seulement un manipulateur de la Constitution; dimanche dernier, il démontra qu’il était également un détestable fraudeur.

KARA

 

NOTSE

Des agents de Togo Electricité Kara humiliés au camp Landja
Il y a 15 jours, à Kara, des agents de Togo Electricité de Kara ont été obligés de marcher à genoux pour répondre à la convocation d’Ernest Gnassingbé au camp Landja : soit trois kilomètres de calvaire. Ces agents techniciens, soupçonnés de sabotage, ont subi toutes sortes de brimades par des soldats sous les ordres du commandant de cette garnison Ernest Gnassingbé. Mais ils refusent de porter plainte, par crainte de représailles sur leurs familles.
  Les commerçants de Notse grognent contre les pressions fiscales
Les commerçants de la ville de Notse, 96 kms de Lomé, ne savent plus à quelle autorité se vouer. C’est la grogne dans leur rangà cause du harcèlement quotidien des collecteurs d’impôts. Les commerçants de cette ville sont assujettis à deux sortes d’impôt : l’impôt sur le commerce prélevé annuellement par la préfecture de Haho et les taxes locales quotidiennes de la Mairie.

PARC KERAN

 

PREFECTURE DE TONE

Les riverains s’organisent pour la gestion du parc national de la Kéran
Les populations riveraines de la Kéran se sont regroupées en Associations villageoises de Gestion Participative des Aires Protégées (AVGAP) dans les villages riverains du parc national de la préfecture. Ces associations se sont constituées sous la houlette de l’Union européenne inquiète de la dégradation constante de l’environnement.
  Inauguration de la mosquée de Nanergou
Nanergou, une localité située à 7 kms de la ville de Dapaong, au nord du Togo, vient d’inaugurer sa nouvelle mosquée. Les cérémonies d’inauguration ont été présidées par le préfet de Tone, M Laré Paguedame en présence du directeur de l’Agence des Musulmans d’Afrique (AMA/Togo), M. Noaur Mohamed Zine El Abidine, des imams de Dapaong et de Nanergou, des responsables politiques et d’une foule de fidèles de la localité et d’ailleurs

HAHO

 

KLOTO

Nouveaux Chefs des cantons à Kpovegan et à Kame
Les Chefs Togbui Komakpo de Kpovegan et Togbui Affo Dégbé de Kame, localités situées dans la préfecture de Haho à environ 90 kms de Lomé, sont nommés par décret du ministère de l’intérieur. En remettant les arrêtés de nomination à leurs titulaires, le préfet de Haho, M. Nyamedi, a souligné l’attachement du gouvernement à la chefferie traditionnelle et rappelé aux nouveaux chefs, les qualités indispensables qui leur feront mériter la confiance de leurs concitoyens.
  Inauguration de latrines publiques à Kpadapé
Le village de Kpadapé, dans la préfecture de Kloto à 120 kms de Lomé, dispose désormais de latrines publiques modernes qui ont été inaugurées récemment en présence de nombreux villageois.

BLITTA

 

KPALIME

Katchenké a célébré sa fête traditionelle « Didi-Diguèdè »
Les habitants du canton de Katchenké, dans la préfecture de Blitta, ont célébré le 7 septembre dernier, la fête des ignames appelées «Didi-Diguèdè». De grandes manifestations sur la place publique de la localité ont eu lieu en présence de plusieurs notables de Blitta et une foule nombreuse.
  KPALIME, la ville oubliée : enquête sur la réforme de loi sur la décentralisation
Depuis 1998, l’Etat togolais a entrepris de se désengager des secteurs relevant de la gestion des villes. Une visite guidée au cours d’un séminaire dans la ville de Kpalimé a mis en évidence l’affreuse réalité sur le terrain. (...)Kpalimé est un symbole vivant de l’échec de cette politique. Elle ressemble à toutes les villes du pays qui sont dans le même état de délabrement avancé.

ANEHO

 

DOGBADZI

Inauguration d'un stade à ANEHO
Ce complexe sportif a coûté 53 millions de Fcfa et devrait contribuer à permettre aux jeunes de la ville d'Aného et des environs de bénéficier d'installations sportives modernes. Doté d'une piste d'athlétisme, d'un sautoir, d'un terrain de hand ball et de deux terrains de volley ball et de basket ball, cet équipement, complété par une dotation en matériels sportifs (ballons,…) devrait permettre d'insérer les jeunes par la pratique sportive.
  Eau potable à DOGBADZI
Le projet a été mené en collaboration avec l'ONG "Union Chrétienne de Jeunes Gens" qui travaille avec la communauté de Dogbadzi depuis 1995 dans le cadre d'un programme de développement communautaire. La forte capacité de mobilisation et de négociation de la communauté villageoise, qui a participé de manière très active à la réalisation du projet, a notamment permis l'électrification du village.

INONDATION

 

Lomé sous la menace d’une inondation
Les pluies diluviennes qui s'abattent depuis plus d'un mois sur le sud du Togo ont réussi à transformer la capitale, Lomé, en cité lacustre, empêchant pour la plupart l'accès à des quartiers et la circulation sur certaines rues.
 

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  30/08/2008 - Togo Ekpéssosso: Une pierre verte marque le nouvel an du peuple «Guin»
•  30/08/2008 - Togo: Pétition pour la sauvegarde des plages de Lomé
•  11/08/2008 - Togo: mobilisation contre la construction de 150 villas sur la plage de Lomé
•  09/08/2008 - Togo: l'UFC aux côtés des sinistrés des intempéries
•  10/07/2007 - Les "évala", épreuve initiatique dans le nord du Togo
•  18/12/2006 - Togo: Sinkaring la fête d'initiation et des moissons des kabyé de la Binah
•  29/03/2006 - Voyage à Aného au Togo
•  27/05/2005 - Les blessures d'Aného la togolaise
•  30/04/2005 - ALERTE Togo élections.org: 60 morts à Atakpamé...
•  25/06/2004 - Zoom sur le Togo : promenade « photographique »
•  22/01/2004 - Incendie du marché de Amou Oblo
•  26/10/2003 - Hanyigba, «l’île de l’Ouest »
•  28/09/2003 - Préservation de la faune : échauffourées à Mango
•  21/07/2003 - Rapport sur les événements survenus dans le canton de Lavié
•  14/03/2003 - Aide française au développement dans la préfecture des Lacs
•  28/02/2003 - Inauguration d’un bâtiment scolaire à Yokoé
•  06/01/2003 - LONATO offre une ambulance au CHU-Kara
•  05/01/2003 - L’harmattan, invité de la fin d’année
•  23/12/2002 - Baguida, la ville historique
•  17/12/2002 - Des aménagements à Sokodé
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)