Dimanche 25 Juin 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

 

Partenaires :


 

REVUES DE PRESSE
Faure Gnassingbé: Le dialogue à la bouche, les armes et gourdins cloutés en mains
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.
Lire l'article complet

JUSTICE A LA TOGOLAISE

 

LIBERTE HEBDO

Procès de Kpatcha au Togo : Le droit sera-t-il dit ?
Après plus de deux années d’instruction au cours desquelles ils sont détenus au secret et à titre préventif, l’heure est venue pour eux de s’expliquer devant la justice et publiquement, sur ce qui leur est reproché et pour lequel chacun d’eux encourt une condamnation à la perpétuité s’il est reconnu coupable. Comme il fallait s’y attendre dans ce genre de procès, l’audience a été renvoyée au 6 septembre prochain. Le renvoi n’a pas été concédé suite à des débats de procédure comme c’est souvent le cas, mais pour permettre à un avocat de l’accusé emblématique Kpatcha, qui s’est constitué à l’audience, de « prendre connaissance du dossier ».
  Togo: Le domicile de Jean-Pierre Fabre transformé en champ de bataille
La marche du FRAC pour exiger le retour à l’Assemblée nationale des neuf (9) députés de l’ANC et l’abandon du projet de modification de certaines dispositions de la Constitution a été sévèrement réprimée par les forces de sécurité dès le lieu de départ. Une répression qui a amené certains jeunes à ériger des barricades et brûler des pneus. Le Font républicain pour l’alternance et le changement (FRAC) regroupant l’ANC, l’ADDI, le PSR et Sursaut-Togo, et le Parti des Travailleurs ont appelé à une manifestation pacifique hier jeudi pour dire non au tripatouillage de la Constitution et exiger le retour des 9 députés ANC à l’Assemblée nationale.

PRESSE TOGOLAISE

 

PRESSE AFRICAINE

Togo: Crise et soubressaut au sein des partis de l’opposition : La complicité funeste de Pascal Bodj
LE CORRECTEUR
  Togo : A quoi vous sert votre foi quand vous êtes affamés par le RPT?
AfriSCOOP du 25/04/2010

PRESIDENTIELLES

 

PRESIDENTIELLES

Réactions en cascade après la présidentielle au Togo
  Au Togo, l'élection contestée de Faure Gnassingbé
OUEST FRANCE

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE TOGOLAISE

Brouille diplomatique entre Lomé et Paris
RFI
  Togo: Démonstration de force des FAT suite au changement de régime au Ghana
LE REGARD

FRANCE

 

PRESSE TOGOLAISE

Rapport d'autopsie sur la mort suspecte d'un opposant togolais
Si elle ne lève pas toutes les incertitudes sur les circonstances de la mort de l'opposant togolais Atsutsé Agbobli, la contre-expertise de Nizam Peerwani, médecin-légiste américain mandaté par le Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies, fournit d'utiles éclairages. Voici, en quatre points, les conclusions les plus instructives de son rapport, transmis le 11 novembre à la famille du défunt, dont le corps avait été découvert le 15 août à l'aube sur une plage de Lomé.
  Togo : Gilchrist Olympio s’est entretenu avec des autorités allemandes
LE REGARD N°580 du 29 janvier 2008

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE TOGOLAISE

"Je veux signer l'acte de décès de la "Françafrique""
LE MONDE DU 16/01/2008
  Togo: Dialogue de sourds entre Gilchrist Olympio et Faure Gnassingbé
LE REGARD

PRESSE FRANCAISE

 

FAITS DIVERS

Au Togo, l'opposition a pu s'exprimer durant la campagne électorale
LE MONDE du 14/10/07
  Charles Debbasch: Juriste mercenaire
LIBERATION du 18/02/2005

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE TOGOLAISE

Refonder la relation France-Afrique
LE MONDE du 13/02/07
  Togo: Trois prétendants pour un poste de Président de la CENI
Dans le courant de cette journée de mardi 24 Octobre 2006, les membres de la CENI procèderont à l’élection en leur sein, du Président et du bureau définitif de l’institution. L’enjeu est de taille si l’on sait l’importance du rôle dévolu à la CENI dans le processus électoral devant conduire aux élections législatives anticipées annoncées pour juin prochain. De fait, les tractations vont bon train pour la désignation de la personne qui sera amenée à présider l’institution. A l’issue de la dernière séance, les membres de la CENI s’étaient séparés sans avoir pu élire leur président. Au total quatre candidats étaient en lice. Il s’agit de Abalo Petchélébia (RPT), James Amaglo (CAR), Henri Kolani (PDR) et Delava Jean-Claude Codjo (UFC).

PRESSE TOGOLAISE

 

PRESSE FRANCAISE

L’UFC s’estime flouée par le facilitateur
LE REGARD du 19/09/06
  Paris reçoit un président togolais en quête de légitimité
LE MONDE du 08/09/06

DIALOGUE INTER TOGOLAIS

 

PRESSE FRANCAISE

Rencontre à Bruxelles : Ce que la délégation de l’UFC a dit à Louis Michel
Une délégation de l’UFC conduite par le Conseiller Spécial de Gilchrist Olympio Eric Amerding et Lawson Patrick a rencontré des membres de la Commission Européenne à Bruxelles puis le Commissaire au Développement et à l’Action Humanitaire, Louis Michel le lundi 5 juin dernier. Les discussions qui ont duré près de deux heures d’horloge ont été fécondes et constructives, indique t-on de source proche du parti. Il s’est agi de faire le point de la situation et d’analyser les points de blocage afin d’envisager les solutions appropriées.
  5 dirigeants du groupe Bolloré mis en examen pour corruption
LE POINT

PRESSE TOGOLAISE

 

PRESSE FANCAISE

Ouagadougou pourrait accueillir le dialogue intertogolais
Le Regard N°475 du 31/01/06
  Côte d'Ivoire: l'enquête sur l'attaque antifrançaise de Bouaké se focalise sur Robert Montoya
Le Monde du 01/02/2006

DIALOGUE INTERTOGOLAIS

 

PRESSE FRANCAISE

Quels rapports entre le pouvoir togolais et l’opposition après 2005 ?
LE REGARD N°472 du 03/01/06
  Togo : agression contre un journaliste Dimas Dzikodo
LIBERATION

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

L'impossible démocratisation togolaise
LE FIGARO
  Les Nations unies attribuent au régime togolais la "responsabilité principale" des violences
LE MONDE

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Amnesty International dénonce le rôle de la France
Le Nouvel Observateur
  Amnesty liste les exactions du nouveau régime au Togo
Liberation

COTE D'IVOIRE

 

PRESSE CAMEROUNAISE

Kodjo du père et ... du fils. Y a drap !
Faternité Matin
  Togo-UA : La cacophonie
Cameroon Tribune

RFI

 

CRISE TOGOLAISE

La FIDH réclame une commission d’enquête
La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) dénonce la dégradation de la situation suite à l’élection présidentielle controversée du 24 avril dernier. Elle réclame l’envoi d’urgence d’une commission d’enquête internationale afin d’établir les faits et de fixer les responsabilités. C’est par une lettre ouverte, datée du 23 mai, au président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Omar Konaré, au secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan et au Haut commissaire aux droits de l’Homme des Nations unies, Louise Arbour que la FIDH souligne sa préoccupation de la situation qui prévaut au Togo.
  Togo : rencontre au sommet
La coalition de l'opposition radicale togolaise a toutefois menacé mardi de ne pas y prendre part, accusant la CEDEAO d'être "à l'origine de la crise togolaise". "Depuis un certain moment, la coalition a dit clairement qu'elle ne veut plus traiter avec la CEDEAO", selon Crosby Kuist, commissaire à la communication de la coalition, soulignant qu'elle avait reçu une invitation de Olusegun Obasanjo, président en exercice de l'Union africaine (UA). "Si arrivés là-bas, nous constatons que c'est à un sommet de la CEDEAO (..), la coalition prendra les dispositions nécessaires", a-t-il averti, sans plus de précision.

PRESSE FRANCAISE

 

MEDIA FRANCAIS

Togo : les urnes du désastre
Encouragé et salué par la communauté internationale, notamment par Paris, la présidentielle du 24 avril devait théoriquement sortir le Togo de la crise politique ouverte par la mort du général Gnassingbé Eyadéma, le 5 février. Les informations qui filtrent au compte-gouttes de l'intérieur du pays démontrent, au contraire, que cette élection a provoqué une vaste déflagration dans l'ancienne colonie française. Loin de se limiter à Lomé, les incidents qui ont éclaté le jour même d'un scrutin entaché de fraudes massives, avant de redoubler deux jours plus tard lors de la proclamation de la victoire de Faure Gnassingbé, ont touché tout le pays.
  Togo : le péché originel
Par Richard Labévière (RFI)

PRESSE AFRICAINE

 

PRESSE FRANCAISE

Togo/présidentielle : Le plus dur commence !
LE FASO.NET
  Togo: la succession d'Eyadéma entachée de violences
Annoncée depuis plusieurs jours, la confrontation violente entre le régime togolais et les partisans de l'opposition a démarré, hier soir, à Lomé, au terme de l'élection présidentielle. A la clôture du scrutin, des rafales d'armes automatiques ont retenti à plusieurs endroits de la capitale. «J'ai entendu des rafales de tir près de mon domicile», témoignait une ressortissante française, jointe par téléphone. Selon une source diplomatique occidentale, trois personnes ont été tuées par les forces de sécurité près d'un bureau de vote dans un quartier de la ville. Equipées de mitrailleuses, des Jeep sillonnaient les rues de la capitale.

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Présidentielle à hauts risques au Togo
Tout se jouera sur le verdict de la communauté internationale concernant la validité du scrutin. Or, en dehors de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao), désormais contestée par l'opposition togolaise, personne ne semble disponible pour s'impliquer sur le terrain. (...)Collusion. Ancienne puissance coloniale, la France envisage, pour sa part, d'envoyer ses propres observateurs, des parlementaires familiers du dossier togolais. Mais avec quelle crédibilité auprès d'une opposition qui n'a cessé de dénoncer sa collusion avec feu Eyadéma ? Paris semble, d'ailleurs, parier sur la victoire du fils d'Eyadéma.
  Togo: L’opposition radicale exige des garanties
L'HUMANITE

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Au Togo, l'opposition reste désunie en dépit d'une candidature unique à l'élection présidentielle
LE MONDE
  Gilchrist Olympio optimiste
L'HUMANITE

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Le Togo enterre son Vieux Baobab sans l'ami Chirac
LIBERATION
  A la veille des funérailles de Gnassingbé Eyadéma, l'ombre du général-président pèse toujours sur le
LE MONDE

PRESSE BURKINA FASO

 

PRESSE FARNCAISE

Togo : Le casse-tête de l’opposition
LE PAYS
  Des élections libres pour sortir le Togo de la crise
L'HUMANITE

COUP D'ETAT PERMANENT

 

PRESSE FRANCAISE

Togo: Le putsch constitutionnalisé
"Quand il m'a téléphoné, parce qu'il me considérait comme son père pour me demander ce qu'il devait faire, je lui ai dit justement, comme je l'aurais dit à mon propre fils : " Il faut laisser organiser les élections, comme le prévoit la constitution. Vous êtes Togolais, vous vous portez candidat. Vous avez le plus grand parti du pays ; vous avez l'armée avec vous ; vous avez le gouvernement. Vous allez gagner dans la légalité constitutionnelle. "
  L'opposition en quête d'un candidat unique saisit la CEDEAO
(Le Point 07/03/2005)

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

La "complicité de la France", les opposants togolais n’en veulent plus
LE MONDE
  L'Afrique s'éloigne de la France
Par Laurent d'Ersu (La Croix)

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE CAMEROUNNAISE

Washington va envoyer une délégation à Lomé pour l'élection présidentielle
LIBERATION du 01/03/05
  Une élection à plusieurs inconnues
Cameroon Tribune

PRESSE BENINOISE

 

RADIO FRANCE INTERNATIONAL

Togo: La CEDEAO va trop vite en besogne et Kofi Annan déçoit
La crise politique en cours actuellement au Togo est loin de trouver un dénouement heureux en dépit de la démission de Faure Gnassingbé de son fauteuil de "président de l'assemblée nationale" et de celui de la "présidence de la République". Cette crise risque de dégénérer en conflits qui rappelleront les évènements des années 92 et 93 dans ce pays. Le peuple togolais et toute l'Afrique ne veulent plus revivre cette amère aventure tant la situation encore en cours en Côte d'ivoire reste gravée dans les mémoires.
  Faure Gnassingbé recule pour mieux sauter
Face aux pressions internationales, le président auto-investi Faure Gnassingbé a renoncé vendredi au fauteuil présidentiel dans lequel l’avait installé l’armée à la mort de son père, Gnassingbé Eyadéma.(...)Le tout a néanmoins été accueilli par un concert de soulagement international tandis que l’opposition togolaise dénonce un «jeu de dupes» et exige une concertation politique.

COUP D'ETAT

 

PRESSE FRANCAISE

Faure Gnassingbé renonce à la présidence du Togo
Retour à la case départ, ou presque. Désigné par l'armée à la tête du Togo, après la mort de son père, le général Eyadéma, le 5 février, Faure Gnassingbé a annoncé, vendredi soir, sa démission. «Bébé Gnias», comme l'ont surnommé péjorativement ses adversaires, a finalement cédé à la pression croissante de la communauté internationale.
  «C'est Faure Gnassingbé qui a les clés des comptes à Zurich»
C'est mal le connaître et mal connaître le Togo», rétorque Pitang Tchalla, dans une allusion au rôle que jouait Faure auprès de son père. «Eyadéma disparu, on découvre aujourd'hui dans les allées du pouvoir, des éléments plus durs, appuyés sur des réseaux financiers, dont des réseaux mafieux. Mais c'est Faure qui a les clés des comptes de Zurich», confie un diplomate.

PRESSE SENEGALAISE

 

PRESSE BURKINABE

Le Togo, la honte de l'Afrique
Wal Fadjri
  Démocratie en Afrique : le glas des dictateurs ?
LE PAYS

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Des responsables religieux "s'inquiètent" de la situation au Togo
LES ECHOS
  Togo : Une tradition d’élections truquées et de répression
Par Camille Bauer (L'HUMANITE)

PRESSE SENEGALAISE

 

PRESSE SENEGALAISE

Coup d'Etat au Togo: Echo de la presse sénégalise
Presse sénégalaise
  Coup d'Etat au Togo: Echo de la presse sénégalise
Presse sénégalaise

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Faure Gnassingbé, un héritier choisi avant sa mort par Eyadéma
LIBERATION
  Charles Debbasch: Juriste mercenaire
Par Thomas HOFNUNG (LIBERATION) Il est l’homme de tous les tripatouillages juridiques au Togo. Conseiller du président Eyadéma depuis une dizaine d’années, Charles Debbasch, ancien doyen de la fac de droit d’Aix-en-Provence, a concocté l’habillage légal du récent coup d’Etat. En France, il a été condamné pour détournements de fonds à la fondation Vasarely.

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Togo: l'équation militaire
Le successeur de son père a tenté de justifié «sa» position face aux deux organisations multilatérales qui jouent leur crédibilité dans cette affaire. Mais Olusegun Obasanjo et Mohamed Ibn Chambas n'ont laissé aucun doute au jeune président auto-proclamé sur la position de l'Union africaine et de la Cedeao face - et je cite - à une prise de pouvoir non constitutionnelle. Par conséquent, l'équation togolaise reste fermée, le statu quo se prolonge alors que mardi soir un officiel annonçait que les nouvelles autorités de Lomé projetaient d'organiser une élection présidentielle dans un délai de soixante jours.
  Togo : Pour le gouvernement français, le temps des colonies n'est pas fini
Par Lucienne PLAIN (LUTTE OUVRIERE)

PRESSE FRANCAISE

 

PRESSE FRANCAISE

Du bon usage de la Constitution de Lomé à Abidjan
Par Jean-Pierre Tuquoi (LE MONDE)
  Faure Gnassingbé, otage d'un clan militaro-affairiste
Le FIGARO du 16/02/05

RADIO FRANCE INTERNATIONALE

 

RADIO FRANCE INTERNATIONAL

Togo: L’intransigeance de la CEDEAO
Par Didier Samson (RFI)
  Togo: Le pouvoir est au pied du mur
Après les manifestations du 12 février durement réprimées par les forces de l’ordre, les partis de l’opposition maintiennent la pression en relançant un mot d’ordre de «Togo mort» pour la journée du 14 février. Sur le plan international, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) exige du gouvernement togolais des réponses rapides à ses injonctions.

LE MONDE

 

PRESSE FRANCAISE

L'opposition togolaise repart à l'offensive après la mort, samedi, de plusieurs manifestants
LE MONDE
  L'opposition togolaise veut paralyser le pays
Par LE FIGARO

PRESSE INTERNATIONALE

 

PRESSE SENEGALAISE

Trois radios et une télévision privées fermées à Lomé
Courrier International (12/02/2005)
  Au village du défunt Eyadéma : Le peuple dans l’angoisse du pire
A Pya, dans le nord du Togo, village du défunt président Gnassingbé Eyadema, les populations vivent dans l’angoisse du pire. Du vivant de “papa”, elles savaient au moins, avoir affaire à un dictateur. Depuis sa disparition, elles ne savent plus ce que leur réserve l’avenir.

LES ARTICLES PRECEDENTS

•  08/03/2010 - Au Togo, l'élection contestée de Faure Gnassingbé
•  09/12/2009 - Brouille diplomatique entre Lomé et Paris
•  08/01/2009 - Togo: Démonstration de force des FAT suite au changement de régime au Ghana
•  15/11/2008 - Rapport d'autopsie sur la mort suspecte d'un opposant togolais
•  30/01/2008 - Togo : Gilchrist Olympio s’est entretenu avec des autorités allemandes
•  17/01/2008 - "Je veux signer l'acte de décès de la "Françafrique""
•  07/11/2007 - Togo: Dialogue de sourds entre Gilchrist Olympio et Faure Gnassingbé
•  14/10/2007 - Au Togo, l'opposition a pu s'exprimer durant la campagne électorale
•  21/05/2007 - Charles Debbasch: Juriste mercenaire
•  14/02/2007 - Refonder la relation France-Afrique
•  25/10/2006 - Togo: Trois prétendants pour un poste de Président de la CENI
•  25/09/2006 - L’UFC s’estime flouée par le facilitateur
•  07/09/2006 - Paris reçoit un président togolais en quête de légitimité
•  14/06/2006 - Rencontre à Bruxelles : Ce que la délégation de l’UFC a dit à Louis Michel
•  11/02/2006 - 5 dirigeants du groupe Bolloré mis en examen pour corruption
•  01/02/2006 - Ouagadougou pourrait accueillir le dialogue intertogolais
•  31/01/2006 - Côte d'Ivoire: l'enquête sur l'attaque antifrançaise de Bouaké se focalise sur Robert Montoya
•  04/01/2006 - Quels rapports entre le pouvoir togolais et l’opposition après 2005 ?
•  11/10/2005 - Togo : agression contre un journaliste Dimas Dzikodo
•  05/10/2005 - L'impossible démocratisation togolaise
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...

OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)