Source L'AUTEUR - 03/05/2019

Togo : Faure Gnassingbé est passé carrément côté de la volonté du peuple togolais

Par Godwin Tété

« À un singe assis sur une branche, on ne dit pas : ‘‘Prends ce coupe-coupe et coupe cette branche’’ »
Adage togolais

INTRODUCTION

En date du 26 avril courant, c’est-à-dire la veille de la fête nationale du Peuple togolais, devant des femmes et des hommes coptés par le truchement de la ridicule, fallacieuse, éhontée simagrée des soi-disant élections législatives du 20 décembre 2018, Faure Essozimna Gnassingbé aura délivré, encore une fois, comme à l’accoutumée, un discours creux , insipide, sans la moindre élévation du cœur ni de l’esprit : une véritable fadaise !

Ce prétendu message à la Nation togolaise appelle, de ma modeste part, les quelques réactions ci-après.
COMMENTAIRES

1. Il y a vraiment lieu de croire qu’il existe des êtres humains totalement dépourvus de toute vergogne, de toute pudeur. Si non, comment oser appeler « représentation nationale » l’aréopage devant lequel Faure Essozimna Gnassingbé a prononcé le discours ici en considération ?!

2. La peine la plus immense que j’ai ressentie en lisant ledit discours m’a été assénée par l’immensité des fleurs dont Faure Gnassingbé a couvert Gilchrist S. Olympio qui se trouvait à la séance.
Oui ! L’histoire de l’humanité ne connaît pas un seul cas où une dictature aussi enracinée que celle des Gnassingbé ait pu être déboulonnée grâce à une « collaboration » aussi candide que celle de l’UFC de Gilchrist Olympio.
Au demeurant, le socialiste allemand August Bebel aimait à répéter : « Lorsque la bourgeoisie me félicite, je me demande quelle connerie j’ai pu encore commettre ? »

3. Du coup, selon Faure Gnassingbé, « le dialogue permanent » doit devenir « le meilleur allié » du Peuple togolais. Mais quid des 27 (vingt-sept) « dialogues intertogolais » qui se sont soldés par un piteux et retentissant fiasco ?! Quid de l’APG (Accord Politique Global) du 20 Août 2006 ?! Quid des recommandations de la CVJR (Commission Vérité Justice Réconciliation) ?! Et pourquoi donc Faure E. Gnassingbé n’a-t-il toujours pas encore accepté de recevoir notre Émérite Archevêque Philippe Fanoko Kpodzro ?! [Cf. lettre en date du 16/04/2019, dudit Archevêque].
Non ! Assez de mystification du Peuple togolais. Comme dirait Thomas Sankara, « Seule la lutte libère » !!!

4. S’agissant de « l’amélioration des conditions d’existence » des populations, ainsi que du « développement humain viable et durable » en général, plutôt que de faire un état des lieux, comme le lui prescrit la Constitution de notre IVè République, Faure E. Gnassingbé s’est livré à un ennuyeux plaidoyer pro domo, à un réel verbiage électoraliste, à une Démagogie de bas étage, à une véritable compagne électorale visant la présidentielle de 2020 chez nous !!!

5. Nous sommes informés que les « forces de défense et de sécurité » togolaises auraient démantelé, ces derniers jours, des «Cellules terroristes » sur le territoire de notre pays. OK ! Mais la meilleure manière de nous en convaincre n’eût – elle pas été d’exhiber les diaboliques auteurs de ces « cellules » ?!
De même, Faure Gnassingbé nous parle de récents « extrémistes » susceptibles de nous empêcher de dormir. Mais y a-t-il au monde quoi que ce soit de plus « extrémiste » qu’un régime politique qui tue, mutile, embastille, qui contraint à l’exil des manifestants pacifiques aux mains nues ?! Toujours est-il que notre roitelet nous a promis tout un arsenal de lois liberticides imminentes, destinées à CORSETER la dictature gnassingbéenne qui nous régente depuis cinquante – deux ans sur la Terre de nos Aïeux.
Non ! Le Peuple togolais n’est nullement un ramassis de niais !!!

6. Faure Gnassingbé semble, par ailleurs, se plaindre des sectes et des cultes religieux peu ou prou hétérodoxes qui infectent notre pays depuis belle lurette déjà. Mais ce fléau social bien connu depuis Mathusalem dérive – en droite ligne – de l’essence même du régime éyadémao – gnassingbéen. Si donc l’on veut l’éradiquer, il faudrait éradiquer ledit régime lui-même ! [Cf. mon ouvrage "Autopsie du développement pernicieux. Le cas du Togo (1963 – 2013)". Ed. L’Harmattan, Paris, 2013].
C’est dire que l’ALTERNANCE ET LE CHANGEMENT S’AVÈRENT INDISPENSABLES AU TOGO.

7. Très vertueux, Faure Essozimna Gnassingbé nous convie à abandonner la culture de la haine. Bien ! Personnellement, je n’ai jamais , au grand jamais nourri de la haine à l’endroit d’un semblable tout simplement parce qu’il me déplaît. J’ai reçu une éducation chrétienne protestante adamantine..., spartiate même ! Mon grand cousin, mon fofo Kodzo George Quashie qui m’aura élevé dès mon âge de six ans jusqu’à mon départ en Europe à l’âge de dix-neuf ans, aura été, toute sa vie, Secrétaire général de la Mission Protestante (la Bremen Mission) du Togo. J’aurai donc grandi à l’ombre de cette Mission !
Cependant, j’avoue ne pas pouvoir m’empêcher de haïr viscéralement tout régime politico – social qui opprime, exploite et avilit l’homme, au sens sui generis de ce terme.

8. Enfin, et c’est ici que se décline mon GRIEF premier, fondamental, crucial : Faure Essozimna Gnassingbé est passé carrément à côté de la volonté du Peuple togolais.
En effet, le Président Alpha Condé a – au moins deux fois – déclaré qu’en fin de compte, ce qu’il faut, c’est de RESPECTER la volonté du Peuple togolais. Or, quelle est la volonté du Peuple togolais à l’heure actuelle ?!
La voici : ALTERNANCE ET CHANGEMENT, PAR LE BIAIS DE RÉFORMES CONSTITUTIONNELLES, INSTITUTIONNELLES ET ÉLECTORALES, NOTAMMENT LA LIMITATION DU NOMBRE DES MANDATS PRÉSIDENTIELS À DEUX, AVEC EFFET IMMÉDIAT !!! Ainsi que l’a recommandé la feuille de route en date du 30 juillet 2018, de la CEDEAO.

Sur ce sujet brûlant, Faure Essozimna Gnassingbé est resté bouche cousue !!! Et pour cause.
CONCLUSION

J’ai encore dit. Advienne que pourra. Mais, quoi qu’il en sera, je suis prêt à endurer encore toutes les tribulations que m’infligerait encore le Combat de toute ma chétive vie. De ma vie dont le navire a déjà dépassé le troisième mois de sa quatre-vingt-douzième année. Le combat pour le Peuple Togolais, pour les Peuples africains, pour la Race humaine…

Lomé, le 30 avril 2019
Godwin Tété

Copyright LETOGOLAIS © 2002