Source L'AUTEUR - 19/06/2018

"Togo pays mort" : un mot en guise de témoignage

UN MOT EN GUISE DE TÉMOIGNAGE

Par Godwin Tété

« C’est le porteur de la plaie qui sent la douleur de la plaie » Adage togolais

C’étant vu – de facto – interdit de marches et de meetings publics, le Collectif de quatorze partis politiques togolais (C14) a, de guerre lasse, décidé une opération "TOGO PAYS MORT", pour ce lundi 18 juin 2018. À ce propos, je me dois de confesser que j’aurai, jusqu’à la dernière minute, véhiculé en moi quelques appréhensions, pour ne pas dire quelques doutes…

Mais voici que le MIRACLE (!) tant espéré s’est produit. Comme quoi le Peuple togolais n’est point un Peuple de masochistes. En effet, j’habite actuellement le quartier TOTSI à Lomé : l’un des plus populeux et des plus grouillants de la capitale du Togo. À la mi – journée, j’ai pointé mon nez dehors, afin de voir, de visu, comment se présentait la situation. J’ai observé un quartier véritablement métamorphosé en un véritable CIMETIÈRE : PAS UNE VIE HUMAINE DANS LES RUES

J’ai ensuite téléphoné à des amis à HANOUKOPÉ, à BÈ, à AVÉDJI, à TOKOIN – HABITAT, à KPALIMÉ, etc. LA RÉPONSE EST : PERSONNE NE BOUGE ICI.

En d’autres termes - et toutes choses étant égales par ailleurs - l’opération "TOGO PAYS MORT" décrétée par le C14 pour le lundi 18 juin 2018 a parfaitement, totalement RÉUSSI
Ainsi donc, que nul ne vienne demain nous demander de gratter la POITRINE cependant que c’est dans le DOS que nous éprouvons des démangeaisons…

Encore une fois, c’est bel et bien celui (ou celle) qui porte la plaie qui sent la douleur de la plaie.
IL EST GRAND TEMPS !!! FAURE GNASSINGBÉ DOIT QUITTER (!!!) LA SCÈNE POLITIQUE TOGOLAISE. ICI ET MAINTENANT !!!

Lomé, le 18 juin 2018
Par Godwin Tété

Copyright LETOGOLAIS © 2002