Source LES ODDH - 09/04/2015

Marche pacifique du jeudi 9 avril 2015 : 5 arrestations arbitraires à Kara !

Ce jeudi 9 avril 2015, le regroupement des ODDH et partis politiques associant le Front Tchoboé (Parti des travailleurs, PNP, MRC et APDHDS), le Parti des Togolais et des ODDH dont l’ABEJ, AFRIQUE-TRADITION, AJAAH, AMIS, ASVITTO, ATDH, LTDH, CIBAL-Togo, MCEP, MOTOCIL, RECID, REJADD, UJEDEB, a appelé à une Grande Marche pacifique pour exiger l’« Arrêt du processus électoral pour les réformes et l’audit du fichier corrompu ! » à Lomé, Sokodé, Kara et Dapaong.

Alors qu’elle n’était pas interdite, la manifestation a été dispersée par une intervention brutale des forces de l’ordre à So- kodé, à Dapaong et surtout à Kara où 5 jeunes parmi les organisateurs (photos ci-dessus), ont été arbitrairement arrêtés, aux environs de 7 heures du matin, et détenus à la Gendarmerie de Kara au moment même où la population se rassemblait pour démarrer la marche.

En fait pour cette manifestation, comme nous le rapportent nos correspondants de Kara : « Les populations étaient venues nombreuses de Pagouda, Niamtougou, Bafilo, Kétao, Kabou et c'est cette affluence qui semé la panique au sein de nos autorités et les a poussée à procéder à ces arrestations ».
Une prompte mobilisation nationale et internationale, notamment par les réseaux a permis d’arracher leur libération à la mi- journée de ce jeudi. Nos sincères remerciements à tous ceux qui se sont spontanément mobilisés pour arracher leur libération. Il est donc clair qu’à Kara, Dapaong, Sokodé, Lomé, bref, dans tout le Togo, les populations sont unanimes pour exiger : « Arrêt du processus électoral, pour les réformes et l’audit du fichier corrompu ! » ; 2 mandats : Ça suffit ! 48 ans :

Ça suffit ! Faure GNASSINGBE doit partir !

Copyright LETOGOLAIS © 2002