Jeudi 19 Septembre 2019

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

L'AUTEUR - 24/08/2019 Imprimer | Envoyer | Réagir

Peuple togolais il est temps que nous systématisions nos préparatifs de la bataille cruciale...


PEUPLE TOGOLAIS ! IL EST TEMPS QUE NOUS SYSTÉMATISIONS (!) NOS PRÉPARATIFS DE LA BATAILLE CRUCIALE (!), DÉCISIVE (!), FATIDIQUE (!) DE 2020 !!!

Par Godwin Tété


« Un cerveau et une main capables d'imiter ont été deux atouts clés de l'humanité. Nous ne sommes bien souvent que des imitateurs de solutions et d'inventions créées par nos ancêtres, il y a des milliers, voire des dizaines de milliers d'années. On ne réinvente pas la roue, mais on ne réinvente pas non plus la façon de faire du feu, du fer, ou de cultiver le blé. Peu d'hommes inventent ou créent, la plupart imitent » .
« Lors qu'on planifie une attaque, il est préférable d'avoir de nombreux soldats, des systèmes de communication efficaces pour coordonner son action, et deux objectifs majeurs : éliminer l'adversaire et survivre » .

INTRODUCTION

« Sans théorie révolutionnaire, pas de mouvement révolutionnaire », nous a appris l'illustre stratège Vladimir Ilitch Lénine. Qui ! Assurément, la théorie, c'est la boussole — (l'auto-éclairage, l'auto-guidage) — sans laquelle le navigateur navigue à vue, cafouille, va à la dérive ! Et le même Lénine d'ajouter immédiatement : « Mais la pratique est supérieure à la théorie parce qu'elle nous met directement en contact avec la réalité ».
Par ailleurs, notre immortel frère Thomas Sankara nous a enseigné que « Seule la lutte libère ». Et le fameux Mahatma Gandhi aimait à répéter qu'« À l'instant même où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent ».
Voilà la raison d'être du présent article de presse. Car qui dit pédagogie dit répétition. Entrons donc dans le vif de notre sujet.

I. EXPLICITATION DES DEUX ÉPIGRAPHES CI-DESSUS

A) Il n'y a rien de nouveau sous le Soleil. Ce que le Peuple togolais vit aujourd'hui, d'autres peuples, pays, nations l'ont déjà vécu et/ou le vivent encore de nos jours — mutatis mutandis — bien entendu. Dès lors, nous nous devons de nous inspirer des luttes, des combats d'autres peuples, pays, nations. Et Dieu sait qu'il y en a, même sur la Continent africain…, à l'heure même où je suis en train de tracer les présentes lignes !!! C'est cela que veut dire la première épigraphe.

B) Certes, et comme l'a — à juste raison — noté l'infatigable lutteur Léon Trotsky, dans certaines circonstances dialectiques, la minorité qualitative devient plus forte que la majorité quantitative Néanmoins, en règle générale, et s'agissant du déboulonnage (!) d'une dictature aussi coriace que celle des Gnassingbé vieille de plus de 52 (cinquante deux) ans (!), il convient de rechercher d'abord le plus grand nombre possible de véritables (!) combattants révolutionnaires pétris d'abnégation !!! Voilà ce que signifie la deuxième épigraphe.

II. LA DYNASTIE RPT/UNIR, ELLE, A DÉJÀ COMMENCÉ À EXHIBER SA STRATÉGIE DE LA TERREUR POUR 2020

A) En vue de se faire une idée du PROBLÈME en considération dans le texte-ci, le lecteur est prié de bien vouloir se reporter à mes deux articles intitulés : « Toutes les premières prochaines consultations populaires au Togo seront réparatrices ou absurdes ! », daté du 02/12/2018, et Reprenons La « Question togolaise », du 08/12/2018, lesquels articles ont été publiés par nombre d'organes de presse loméens. Depuis lors, d'autres éléments constitutifs de ladite STRATÉGIE DE LA TERREUR sont venus nous éclairer davantage, que je relate ci-après, en raccourci, cela s'entend.

B) Dans son « discours » en date du 26 avril 2019, délivré devant l'aréopage de l'actuelle caricature d'« Assemblée nationale », Faure Essozimna Gnassingbé nous avait déjà annoncé la couleur quant à ce qui nous attendait : UN DURCISSEMENT RADICAL (!) DE LA DICTATURE DE SA DYNASTIE.

C) Il y a seulement quelques jours, le Ministre togolais des Affaires Etrangères : Monsieur Robert Dussey a déclaré que Faure Gnassingbé travaille bien et donc qu'il mérite un quatrième mandat (présidentiel).
Oui ! Le patron de Robert Dussey travaille si bien (!!!) qu'en tant que premier responsable de l'État togolais, il n'est toujours pas encore à même de nous dire pourquoi son régime a froidement (!!!) assassiné un oncle maternel direct (!!!) de Robert Dussey : Atsutsé Joachim Agbobli, et un oncle par alliance du même Robert Dussey : Britain Garthey !!!.

D) En 1992, Yao Tobias Tavio Amorin faisait figure de symbole, d'incarnation de la Jeunesse de la Terre de nos Aïeux : le Togo. Gnassingbé Eyadéma décida de lui ôter la vie, en guise d'exemple expiatoire frappant (!) de sa STRATÉGIE DE LA TERREUR. Ce qui fut fait. Au grand dam de tout le Peuple togolais.
En date du 30 juillet 2019, le n° 816 du journal togolais l'ALTERNATIVE nous informe que selon les familles concernées, deux jeunes gens de chez nous : MLTAWO DEKPO et KOFI dit CIMETIÈRE auront été kidnappés à leurs domiciles respectifs, menottés et emportés manu militari par des « agents de sécurité' ». Leurs corps seront retrouvés plus tard, sans vie, à un endroit sauvage, avec des balles dans la tête !!! Et ça, sous le prétexte que ces jeunes gens seraient des braqueurs. Mais, au XXIe siècle, est-ce que l'on supprime la vie à un ÊTRE HUMAIN parce qu'il est accusé de braquage, sans une forme de procès aucune ?!
Ma conviction personnelle est qu'il s'agit tout bonnement (!) d'une démonstration magistrale de la stratégie de la terreur que le régime RPT/UNIR entend déployer en relation avec 2020 !!!...

E) Dans son « allocution » sus-mentionnée du 26 avril 2019, Faure E. Gnassingbé nous avait déjà mis la puce à l'oreille quant à de nouvelles « lois » liberticides visant à CORSETER (!) la dictature héritée de son géniteur. Et voici que la soi-disant « Assemblée nationale togolaise » actuelle se trouve, ces jours-ci, à la manœuvre. Des textes viennent d'être adoptés, qui interdisent CARRÉMENT (!!!) CHEZ NOUS, DE FACTO (!!!), TOUTES FORMES DE MANIFESTATION POPULAIRE LIBRE ET PACIFIQUE…

F) À la kalachnikov, les tenants du régime éyadémao-gnassingbéen, en bons machiavéliens, ajoutent la « carotte ». Ils adoptent une démagogie de bas étage tous azimuts. Ils « inaugurent » ceci et cela ici et là…
Mais, ce que le Peuple togolais demande depuis toujours auxdits tenants, ce ne sont nullement des « inaugurations » trompe-l'œil, ce sont plutôt des RÉFORMES constitutionnelles, institutionnelles, électorales, médiatiques, le vote de la Diaspora togolaise, la limitation de la durée et du nombre des mandats présidentiels — avec la mention : « EN AUCUN CAS NUL NE PEUT EXERCER PLUS DE DEUX MANDATS » — une transition digne de ce nom : toutes choses nécessaires à la Renaissance d'un État togolais véritablement (!!!) autre… Un État togolais de droit, de liberté, de justice, de prospérité, de Dignité !!!

III. « L'ORGANISATION DÉCIDE DE TOUT » !!!

Si ma mémoire ne me trahit pas, je crois savoir que c'est dans son célèbre ouvrage « Que Faire ? », rédigé — à dessein — à la veille de la grande Révolution bolchévique de 1917, que l'archange de la révolution : Vladimir Ilitch Oulianov alias Lénine martela cette Vérité universelle, irréfutable, éternelle ! Oui ! Toute activité humaine valable requiert de l'ORGANISATION (!!!), c'est-à-dire, tout compte fait, de la méthode, de la rationalité. Nous nous devons dès lors, nous combattants togolais de la liberté, de nous ORGANISER de la manière la plus adéquate possible. Notre Terrain doit aider notre Diaspora à S'ORGANISER, et notre Diaspora doit aider notre Terrain à S'ORGANISER. Nous avons absolument (!!!) besoin de TROIS (!!!) CHOSES : DE L'ORGANISATION DE L'ORGANISATION !!! DE L'ORGANISATION.

CONCLUSION

PEUPLE TOGOLAIS !

Par notre Foi, notre Courage, nos Sacrifices, notre UNION PATRIOTIQUE SACRÉE, LA POURSUITE DE NOTRE ÉPIQUE COMBAT SANS DÉFAILLANCE, LA NATION TOGOLAISE RENAÎTRA !

Paris, le 10 août 2019
Godwin Tété


Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)