Samedi 24 Juin 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

DES FILLES ET DES FILS GUINS - 23/04/2016 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo : Manifeste universel des filles et fils guins aux dignitaires et au peuple guin


MANIFESTE UNIVERSEL DES FILLES ET DES FILS GUINS AUX DIGNITAIRES ET AU GRAND PEUPLE GUIN AU TOGO ET DANS LA DIASPORA



À Guin-Fiogan SÈDÉGBÉ FOLI-BÉBÉ XV, Roi des Peuples Guins du Togo ;
À Tous les Dignitaires, Chefs coutumiers et Religieux des Peuples Guins au Togo ;
Aux Membres des cinq organes traditionnels séculiers principaux du Royaume des Peuples Guinsdu Togo : Assemblée des Dignitaires, Conseil du Trône, Fioto (doyen d’âge des chefs des familles princières et membre de droit), Conseil de choix de Guin-Fiogan, et Collège des chefs Hounons.


Nous, filles et fils authentiques des Peuples Guins, natifs et originaires des terroirs allant des bords de l’Océan Atlantique, des bords de l’embouchure du fleuve Zio, des bords du Lac Togo, du Lac Zowla aux rives du Bas-Mono, nous parlons d’une seule voix à travers ce Manifeste Universel ;

Nous nous adressons solennellement et dans le respect strict de la tradition ancestrale aux honorables Dignitaires de notre Peuple ;

Nous prenons parole depuis des coins disséminés partout dans le monde, des Amériques, de l’Europe, de l’Asie, de l’Océanie, des régions d’Afrique et des terres du Togo ;

Nous demandons que nos paroles puissent bénéficier de toutes les attentions et considérations,et qu’elles tombent dans des cœurs sereins et confiants, selon les usages traditionnels et les protocoles coutumiers établis ;

Nous sommes particulièrement préoccupés par les mésententes entre certains Dignitaires temporels des Peuples Guins autour de la marche unanime à suivre pour officier les rites ancestraux et multicentenaires de la Pierre Sacrée qui sont propres à notre Peuple ainsi que toutes les autres pratiques qui s’y rattachent.


NOUS DÉCLARONS UNANIMEMENT ET SOLENNELLEMENT :

Que les différentes fêtes traditionnelles des Peuples Guins, dans toute leur succession et légitimité, constituent un véritable ouragan séculier de Paix, de Fraternité et d’Amitié sur la Terre de nos Aïeux et au-delà, et ces traditions, uset coutumesn’ont de soumission à aucune allégeance politique passagère, souvent profanatoire, blasphématoire et porteuse de division ;

Que les incidents publics passagers, mais graves qui ont perturbé la prise de la Pierre Sacrée lors de sa 353e célébration, survenue le 10 septembre de l’année chrétienne 2015, sont un signe de malaise astucieusementsemé dans l’âme de notre noble et digne Peuple ;

Que face à la récente situation, inacceptable en dignité collective, il y a lieu pour chaque fille et fils Guin de réaffirmer que la Pierre Sacrée ainsi que toutes les pratiques ancestrales qui y sont associées, demeurent des symboles ultimes de notre lien de sang, de reconnaissance, d’appartenance et de perpétuité dans le temps ;

Que notre Pierre Sacrée est également le socle solide d’une mémoire de sagesse, de vertu morale et de cohésion sociale laissée en héritage par nos Aïeux, et que nous avons la responsabilité de transmettre fidèlement aux générations futures pour qu’elles en deviennent les gardiennes, responsables et enthousiastes, jusqu’à la fin des temps ;

Que les dérivesmomentanées qui viennent entacher ce socle sacré des traditions des Peuples Guins soient le fait d’ennemis extérieurs, d’une fille ou d’un fils égaré, d’une princesse ou d’un prince véritable ou honorifique, nous allons combattre chacune et chacun de ces incrédules jusqu’à ce que nos traditions soient rétablies dans leursformes originelles ;

Que chaque fille et fils Guin, conscients de notre destinée commune, où que nous sommes et quoi que nous sommes, proclamons ouvertement notre devoir essentield’agir durablement pour recouvrer et sauvegarder notre dignité collective ainsi que notre existence évolutive et participative à une destinéesaine et pérenne.


Sur cette profession de foi nous prions et travaillons, et en même temps nous en appelons à la conscience tutélaire deGuin-Fiogan SÈDÉGBÉ FOLI-BÉBÉ XV, Roi des Peuples Guins du Togo, à celle avisée de tous les chefs des Peuples et des collectivités Guins, à tous les prêtres et prêtresses attitrés de nos rites et coutumes, à tous les hommes et femmes pétris de sagesse dans notre Peuple, à s’éveiller, s’impliquer, s’asseoir, s’entendre et s’éduquer à cœur ouvert sur l’avenir, le bien-être et le devoir éthique du Peuple Guin.

Persuadés qu’il n’y a de voie de salut aux problèmes humains en dehors de la vérité incluse dans la raison, nous restons disponibles et nous sommes résolument engagés aux côtés de toutes les bonnes volontés afin d’éviter la sédimentation des mésententes anciennes et nouvelles, et surtout dans le but deréaliser et d’enrichir l’immense mission salvatrice d’unité, de cohésion et de respect des Peuples Guinsainsi que l’ensemble des citoyennes et des citoyens du Togo,sur la Terre de nos Aïeuxet partout ailleurs sous la voûte céleste.

Que la Grâce de Dieu et la sagesse des Ancêtres nous conduisent.

30 septembre 2015


SIGNATAIRES actuels &ADHÉRENTS futurs

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)