Lundi 27 Mars 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

RFI - 02/02/2016 Imprimer | Envoyer | Réagir

Bénin : Record mondial avec 36 candidats à la présidentielle 2016


La Cour constitutionnelle béninoise a terminé d'examiner la recevabilité des candidatures pour l’élection présidentielle qui se tiendra le 28 février prochain. Elle a ainsi transmis vendredi 29 janvier une liste de 36 candidats à la Commission électorale nationale autonome.

Trente-six postulants, c'est un record pour le Bénin. Ils étaient même 48 à avoir déposé leurs dossiers à la Commission électorale nationale autonome (Céna) entre le 9 et le 12 janvier derniers. Trois se sont retirés et la Cour a jugé irrecevables neuf candidatures pour non-paiement ou retard dans le règlement de la caution de 15 millions de francs CFA.

Dans cette liste de candidatures validées, bien entendu, certains semblent avoir plus de chances d'accéder au palais présidentiel que d'autres. Parmi eux : Abdoulaye Bio Tchané, troisième de la présidentielle de 2011 ; Pascal Irénée Koupaki, ancien Premier ministre de Thomas Boni Yayi ; les hommes d'affaires Patrice Talon et Sébastien Ajavon ; et le Premier ministre Lionel Zinsou.

Trois femmes et deux frères

De nombreuses personnalités issues de la mouvance présidentielle figurent parmi les prétendants, tels Marcel de Souza, ancien ministre du Développement et beau-frère du président Thomas Boni Yayi, l'ancien chef de la diplomatie Nassirou Bako Arifari ou encore Alexandre Hountondji, ex-conseiller du chef de l'Etat.

Deux généraux, Robert Gbian et Fernand Amoussou ainsi que trois femmes dont l’ancienne garde des Sceaux Marie-Elise Gbedo, pour la quatrième fois, sont également en lice. Enfin, pour certains, ce scrutin sera une affaire de famille. Les Ajavon comptent deux candidats, le patron des patrons Sébastien ainsi que son frère aîné Gabriel.

Voici la liste record (en termes de nombre) des candidats retenus par la Cour constitutionnelle

1- Christian Enock Lagnidé

2- Simon Pierre Adovelandé

3- Gatien Houngbédji

4- Robert Gbian

5- Issa Azizou

6- Soumanou Moudjaïdou

7- Marie Elise-Gbèdo

8- Abdoulaye Bio Tchané

9- Issoufou Kogui-N’doro

10- Omer Rustique Guézo

11- Marcel de souza

12-Patrice Athanase Guillaume Talon

13- Mohamed Atao Hinnouho

14- Youssao Aboudou

15- Arifari Bako

16- Fermand Amoussou

17- Karimou Chabi Sika

18- Aké Natondé

19- Daniel Edah

20- Sébastien GermainAjavon

21- Issa Soulé Badarou

22- Kessilé Tchala

23- Celestine Zanou

24- Zul-Kif Salami

25- Alexandre Hountondji

26- Coovi Bertin

27- Zachari Goudali

28- Issa Salifou

29- Richard Sènou

30- Pascal Irénée Koupaki

31- Lionel Zinsou-Derlin

32- Kamarou Fassassi

33- Eric Houndété

34- Victor Prudent Topanou

35- Elisath Agbossaga

36- Gabriel Ajavon





Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)