Mercredi 29 Mars 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

LETOGOLAIS.COM - 14/04/2013 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo: "Le conseil mondial de la diaspora togolaise soutient les forces démocratiques"(Martin Amozou)


Interview de Martin Amouzou, le Président du Conseil mondial de la diaspora togolaise (CMDT)
Propos recueillis le 14 avril 2013 par Vénavino DALVES


LETOGOLAIS.COM : Pouvez-vous faire le point sur les objectifs et les actions du CMDT ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : Le Conseil Mondial de la Diaspora Togolaise (CMDT) est né à Bonn (Allemagne) en juillet 2009 de la volonté des Togolais de par le monde pour se doter d’une structure mondiale qui les organise. Les objectifs du CMDT sont de trois ordres : mettre à disposition des Togolais de l’Etranger un outil qui leur permette d’être organisés pour défendre leurs droits aussi bien au Togo que dans leur pays d’accueil respectif, en toute responsabilité ; participer activement au développement du Togo en tant que partie intégrante à part entière de la société togolaise. Ce n’est pas parce qu’on est à des encablures du Togo qu’on n’est plus concerné ni par son devenir, ni son avenir. Notre manière, notre expression de respecter la Terre de nos aïeux, autrement dit de remplir nos devoirs est de contribuer à l’avènement de l’Etat de droit au service de l’intérêt général et pour le développement du Togo en mobilisant par tous les moyens l’ensemble des forces disponibles.

LETOGOLAIS.COM : Quel résultat concret a-t-il obtenu depuis sa création ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : En quelques années, les résultats ne sont pas des moindres, surtout quand on connaît les difficultés que rencontre notre pays pour entrer dans la modernité. Sept avancées majeures sont à noter: 1) le CMDT a su mobiliser la diaspora pour agir dans la durée et prendre sa place au Togo, 2) Le CMDT a su forger des idéaux et des valeurs qui transcendent les barrières et fractures traditionnelles togolaises, 3) le CMDT a très vite proposé des axes de travail à la diaspora et aux parties prenantes pour le développement du Togo (voire les 49 solutions pour le Togo issus de son premier congrès), 4) Un réseau international a été créé, 5) le CMDT aide, protège et défend tous les Togolais partout où le besoin s’en ressent, 6)Le CMDT soutient et défend les forces démocratiques, 7) Le CMDT porte le projet de la citoyenneté pleine et entière de la diaspora à travers le droit de vote des togolais de de la diaspora. Je vous laisse donc apprécier le chemin que nous avons parcouru au CMDT depuis bientôt quatre ans.

Pour nous, l’heure reste à la mobilisation générale dans la diaspora pour aller plus loin avec le CMDT. Créons donc ensemble les conditions de cette avancée dans la modernité du Togo.

LETOGOLAIS.COM : Comment se manifeste votre participation aux assises du 20 avril 2013 organisées par Synergie-Togo ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : Vous savez que le CMDT ne se limite pas à la France. Les assises organisées par Synergie-Togo font l’objet d’une large diffusion dans notre réseau. Maintenant, notre participation sera jaugée sur la qualité de notre contribution après la synthèse que nous aurions reçue d’horizons divers. De toute façon, Synergie fait partie intégrante du CMDT et nous ne pouvons que saluer l’initiative et féliciter les organisateurs des travaux.

LETOGOLAIS.COM : Quel est le degré de mobilisation de la diaspora togolaise ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : Le degré de mobilisation de la diaspora togolaise est proportionnel à l’émotivité du moment. Je ne vous apprends rien en vous le disant. Mais cette émotivité lors des moments d'épreuves n'est pas le bon thermomètre. A l'expérience, l’optimisme est de mise car ce sont les résultats engrangés au fil du temps qui parleront pour le CMDT. Il lui faut réussir à mettre en œuvre toutes les résolutions de Bonn, ce qui va demander un peu de temps. Je saisis cette opportunité que vous me donnez pour renouveler mon appel à la mobilisation des Togolaises et togolais de partout, c’est l’organisation qui nous fera réussir la défense de nos droits et contribuer au développement humain de notre pays.

LETOGOLAIS.COM : Quelles sont vos initiatives de lobbying politique ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : Faire du lobbying fait partie de la stratégie de tout mouvement. S’agissant du CMDT, il ne déroge pas à la règle pour se faire connaître et peser dans la gestion de la cité. Le CMDT compte aussi sur ses différents membres et associations comme Synergie-Togo, le Collectif pour la Vérité des Urnes. Et comme toute stratégie qui se respecte, elle ne se décline pas sur la place du marché. Mais ne nous méprenons pas sur le terme lobbying politique: s’agissant de la défense de nos droits comme par exemple, le recensement des Togolais de l’étranger, nous le demandons aux dirigeants du pays sans considérer celui-ci comme un lobbying politique !

LETOGOLAIS.COM : Quelle est la ligne du CMDT et quel est le message qu’il adresse à la Diaspora ?

Martin AMOUZOU (CMDT) : La ligne du CMDT est d’assurer la présence officielle des Togolaises et Togolais de la Diaspora. La diaspora togolaise résolument tournée vers l’avenir, plus organisée pour mieux contribuer à changer le cours de la vie au Togo et prenant la place qui lui revient. Le message est simple : Mobilisons nous pour l’avenir d’un Togo où règnera la liberté et la Diaspora pourra servir d’effet de levier. C'est donc tous ensemble que nous ferons du Togo, l’or de l’Humanité. Et c’est dans l’ordre du possible. Togolaise ma sœur, Togolais mon frère, où que tu te trouves à l’étranger, le CMDT t’accueille les bras ouverts. Tu sais ce qu’il te reste à faire.

Un GRAND MERCI au site letogolais.com pour avoir donner la parole au CMDT.

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)