Mercredi 26 Juillet 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

L'AUTEIR - 28/06/2012 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo: Appel solennel à la Diapora Togolaise


APPEL SOLENNEL
À LA DIASPORA TOGOLAISE


« C’est seulement lorsque ceux d’en bas ne veulent plus et que ceux d’en haut ne peuvent plus continuer à vivre à l’ancienne manière, c’est alors seulement que la révolution peut triompher »

Vladimir Ilitch Lénine

(in La Maladie infantile du communisme. Éditions du Progrès, Moscou, 1971)


L’aphorisme léniniste ci-dessus cité en épigraphe s’applique parfaitement à la situation sociopolitique qui prévaut sur la Terre de nos Aïeux depuis un bon bout de temps déjà. En effet, il y a longtemps déjà que le Peuple togolais n’entend plus se laisser « gouverner » comme aux heures antédiluviennes. Et il le manifeste par des actions populaires, pacifiques, gigantesques, multiformes. Ce à quoi ses « gouvernants » actuels réagissent par des coups de balles réelles, de balles de caoutchouc, de gaz lacrymogènes, (jusques et y compris dans des temples et des églises !), de gourdins cloutés, d’interpellations et d’embastillements arbitraires, d e procès iniques, que sais-je encore ?

Voilà pourquoi le tocsin de la Révolution togolaise est en train de sonner depuis belle lurette déjà, et le grand Tam-tam ancestral de ralliement… est en voie de gronder il y a bien des lustres déjà.

C’est dire que l’heure fatidique est venue pour tous les dignes filles et fils de la Patrie togolaise de sortir de leurs logis, pour la bataille finale ; pour, comme un seul homme, bouter dehors la sordide oligarchie gnassingbéenne qui n’a pas de cesse de défigurer, que dis-je ? Qui n’a pas de cesse de fossoyer la Nation togolaise depuis Mathusalem.

Voilà pourquoi, chers compatriotes, je nous exhorte solennellement, nous de la Diaspora togolaise, à opérer un sursaut salutaire ! Et à assumer les devoirs patriotiques ci-après :

Primo : - Améliorer et renforcer nos organisations, à tous points de vue, puis les adhérer à la plateforme du CST (Collectif « SAUVONS LE TOGO ! »). Car, comme l’a enseigné Vladimir Ilitch Lénine : « L’organisation décide de tout ! ». Et ce, en vue d’assurer l’efficacité de nos actions !

Secundo : - De nos jours, qui dit politique dit médiatisation. Alors, nous nous devons de relayer, de propager aux quatre coins de l’univers, de faire écho à, de diffuser sans délai, systématiquement, toute action salvatrice majeure menée sur notre sol, par les représentants authentiques de notre Peuple, avec notre Peuple, pour notre Peuple. Pour nous-mêmes en dernier ressort. Afin de sortir le Togo du bourbier où il est plongé depuis bien des décennies déjà, par le régime erptiste.

Tertio : - Nous savons tous que, s’arc-boutant mordicus sur ce régime décrépit, radicalement décrié et vomi par notre Peuple, le clan de Faure Essozimna Gnassingbé n’entend nullement quitter le pouvoir d’État dont il profite au détriment de ce Peuple.

Et c’est bien la raison pour laquelle ce clan n’est point disposé à accéder aux réformes constitutionnelles, institutionnelles et des forces armées – réformes exigées par notre Peuple et la Communauté internationale. Alors, nous nous devons de peser de tout notre poids dans la bataille visant l’arrachage de ces réformes, pour que toutes prochaines élections au Togo soient, enfin, transparentes, démocratiques, équitables et crédibles.

Quarto : - Le régime erpétiste d’un âge à jamais révolu nous a, par ailleurs, habitués au hold-up électoral éhonté. À ce sujet, il n’hésite guère à larguer ses hordes de répression sur nos pacifiques populations lorsque celles-ci contestent… Alors, chers Compatriotes, rangeons-nous aux côtés du Peuple togolais. Levons-nous avec notre Peuple pour, comme aux temps de la lutte ablodéïste, dire non ! aux fossoyeurs invétérés de la Nation togolaise.

Chers Compatriotes, notre Patrie est en danger ! Notre Patrie va à la dérive ! C’est dire que, face à l’Histoire, une Responsabilité singulièrement lourde pèse sur nos frêles épaules. Soyons capables de relever ce Défi afin d’être dignes de nos enfants et de nos petits-enfants !

Quinto : - Nous savons aussi pertinemment que réussir à « libérer le Togo de la tyrannie et de la misère » équivaudrait à gagner une véritable « guerre de libération nationale ». Or, « l’argent est le nerf de toute guerre ».

Alors donc, par-dessus tout ce qui précède, il nous faut réaliser trois choses essentielles, urgentes, véritablement cruciales ! À savoir :

Premièrement : - Trouver des deniers pour le combat épique, inégal, que mène le Peuple togolais sur le terrain, pour s’affranchir, pour nous affranchir de la tyrannie et de la misère !

Deuxièmement : - Trouver des deniers pour le combat épique, inégal, que mène le Peuple togolais sur le terrain, pour s’affranchir, pour nous affranchir de la tyrannie et de la misère !

Troisièmement : - Trouver des deniers pour le combat épique, inégal, que mène le Peuple togolais sur le terrain, pour s’affranchir, pour nous affranchir de la tyrannie et de la misère !

Ainsi donc, chers compatriotes de la Diaspora togolaise, je nous exhorte instamment à bien vouloir mettre la main à la bourse.
Généreusement ! Levons des fonds en nous adressant à des amis du Peuple togolais !

Chers Compatriotes !
Par notre Foi, notre Courage et nos Sacrifices, la Nation togolaise Renaîtra !
Fait à Paris, le 21 juin 2012

Godwin Tété

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)