Jeudi 22 Juin 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

L'AUTEUR - 23/08/2010 Imprimer | Envoyer | Réagir

Togo: A la mémoire du Commandant Paul Ata COMLAN (1937 – 1975)


Il y a 35 ans, le commandant Paul Atta COMLAN a été assassiné par le régime GNANSSIGBE Eyadéma. En cette date anniversaire, ayons une pensée particulière pour cet courageux combattant de la liberté et toute sa famille.


Le commandant Paul ATTA Comlan un officier exemplaire

« Les martyrs ne sont pas morts, ils sont avec nous pour l’éternité » « L’esprit finit toujours par avoir raison de l’épée »

A- La mémoire d’un militant

Chaque militant à une trajectoire individuelle qui rejoint un destin collectif.
L’histoire du Togo sous Eyadéma Etienne Gnassingbé est intimement liée à des récits de vie, de vie brisée, de chagrin, de douleurs physiques et morales.
Les présences du passé reviennent dans les discours et les écrits politiques.
Il n’est qu’à observer l’actualité politique en ce moment au Togo pour s’en convaincre.

Il n’est pas rare que les questions historiques se muent en débats académiques et en controverses politiques. Tout homme politique d’envergure national se pique de faire de l’histoire et trouve dans l’expérience historique des ressources discursives et parfois la validation de ses prises de position du moment comme si le passé lui donnait raison. Il n’est pas sans signification que la biographie historique soit ainsi devenue un genre à part entière de la production littéraire des hommes politiques. Elle participe à la construction d’une identité publique et accrédite la capacité de distanciation d’acteurs qui ne sont pas uniquement absorbés par les contingences du présent. Le retour réflexif sur le passé permet à travers des personnages dont le pouvoir de symbolisation est avéré et qui appartienne désormais au patrimoine de la nation et à la commémoration.

B- Qui était le Commandant Paul Ata COMLAN

Il est né en 1937 et fut ses études : à SOKODE et au Lycée BONCARERE de Lomé. Il part en France en 1958 après avoir validé son baccalauréat. Il entrait à l’école préparatoire militaire à Besançon et puis à l’école militaire de Saint Cyr. Il fut une spécialité en gendarmerie et en criminologie. Il fut une application militaire à Saint Maixent Il rentra au Togo en 1963 après le coup d’état où il a été successivement : Lieutenant, Capitaine, Commandant, Directeur de la sureté nationale, Chef d’escadron à la gendarmerie

C- Assassinat du commandant COMLAN

Que reprochait Eyadéma à Comlan : une Relation amicale avec l’ambassadrice des Etats-Unis au Togo et le Contact avec certains étudiants grévistes.

L’idéologie Eyadémaïste étant d’essence fondamentalement etchniciste au départ et se généraliste sur l’ensemble des officiers formés en occident ou ayant fait des formations supérieures de l’armée. Dans un premier temps, Eyadéma mis en place un plan à éliminer les officiers du sud et puis progressivement les officiers du nord dit progressistes.

Paul Comlan fut mis en arrêt de rigueur d’un mois vers fin Juillet 1975.Il fut assassiné dans la nuit du 30 Août 1975 Le 31 août 1975, vers 13 heures, le colonel ASSILA s’est rendu au domicile du père de Paul Comlan pour lui annoncer la mort de son fils.

En ces termes : « ASSILA dit à son père ceci : « Vous savez que votre fils est très orgueilleux, il ne respecte pas le général, on l’a mis en arrêt de rigueur pour le punir, et ce matin en allant lui apporter son café, on l’a retrouvé mort dan sa cellule, il s’est pendu avec un lacet, il n’a pas pu supporter sa punition !!!!

D’après la famille le corps de Paul Atta Comlan était couvert d’hématomes ainsi que son visage, il eut des piqures et des traces de pointes de flèche sur son cou. Il était sûrement mort au cours d’un combat contre plusieurs soldats.

Dans le livre « l’histoire du Togo de Tété Godwin », Paul Atta Comlan avait subi des tortures. D’après le témoignage de l’ancien ministre des affaires étrangères Joachim Hunledè qui a pleuré la mort tragique de Paul Comlan au vue de son corps « les cotes étaient brisées, les testicules comme pilés, le cou tordu comme un linge manuellement essoré » On rendit son corps le 31 Août 1975 à son père. En 1977 son ami Tchama fut assassiné et se fut le tour du frère aîné de hubertine Eyadéma l’épouse du président le lieutenant Gnéhou Gaston.

La liste fut longue pour les officiers patriotes de saint cyr ou autres qui trouvèrent la mort tragique ou furent renvoyés de l’armée par une politique d’épuration. (Le colonel Rainhilf Koffi Kongo, l’officier Emmanuel Ezin, le colonel Eugène Koffi Tépé, le capitaine Lawson Francisco, le colonel Merleau Lawson, le Général Améyi, le colonel Akpo, le commandant Sanvee, le capitaine Fiati, le capitaine attila et le commandant BOKO, etc etc etc.).

Conclusion :

Nous ne voulons pas que ces sacrifices, soient inutiles afin que les générations à venir puissent avoir la mémoire historique et incontournable nécessaire de notre pays et de notre peuple pour comprendre le présent et préparer l’avenir.

Par Jacob ATA-AYI
Février 2010

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)