Lundi 1 Mai 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

ADIP - 07/03/2010 Imprimer | Envoyer | Réagir

peuple Togolais, reste debout pour défendre ta dignité


L’Alliance pour la Défense des Intérêts du Peuple (ADIP) exprime son indignation et son écœurement pour les méthodes crapuleuses du régime RPT qui ne respecte en rien le peuple Togolais et ce depuis maintenant 43 ans. Comme en 2005, ce régime dictatorial au pouvoir avec Faure Gnassingbé se moque du vote des Togolais en nous présentant une fois encore des résultats fantaisistes, loin de la réalité.

Avec le RPT le Togo marche sur la tête. En effet, c’est le monde à l’envers. La CENI vient de nous déclarer, exactement comme en 2005, les résultats en inversant les résultats qui sont en réalité, plus de 70% pour Fabre et à peine 10% pour Faure.

C’est le RPT qui cherche la violence :
- En ne respectant pas les termes de l’APG
- En prenant en otage les institutions de l’Etat telles que la CENI, La cour constitutionnelle (vus les arguments fallacieux avancés pour éliminer la candidature de monsieur Kofi YAMGNANE, vues les déclarations du vice président de la CENI, sa démission et celle de l’UFC)

En fraudant massivement par le bourrage des urnes (il suffit de voir les chiffres incroyablement ronds proposés par la CENI), le vote de mineurs (rapporté par les observateurs nationaux et internationaux), celui des étrangers et des électeurs fictifs, etc

Par une révision des listes volontairement peu crédible, dénoncée par les membres de la CENI et de la classe politique de l’opposition Togolaise

En réprimant sauvagement une veillée électorale de l’opposition

Par les arrestations arbitraires d’opposants ceci contrairement aux déclarations mensongères de Faure Gnassingbé

En emprisonnant pour un temps indéterminé beaucoup de Togolais sans aucun procès.

L’Alliance pour la Défense des Intérêts du Peuple (ADIP) lance un appel à l’UE, à l’ONU, aux Elus Européens et aux autres institutions internationales et leur dit ceci : Vous qui financez le régime dictatorial RPT au Togo, sachez dorénavant que c’est une dictature et une machine à frauder très habile qui vient de nous proposer un semblant d’élection démocratique avec des résultats inversés comme en 2005, ne reflétant pas du tout le verdict des urnes. Sachez que ce sont vos ressortissants tels que Mr Charles Débache, qui inspirent ce genre de régime et qui leurs fournissent des moyens techniques pour parfaire leur capacité à contrarier l’avènement de la démocratie au Togo, malgré les nombreuses missions d’observation.

Nous demandons votre intervention au nom des principes universels des droits de l’Homme afin de soutenir le peuple Togolais qui réclame légitimement sa victoire.

Nous demandons une suspension du processus de proclamation des résultats afin de stopper la mascarade du régime RPT. Ceci pour un nouveau décompte des suffrages exprimés et pour une vérification scrupuleuse des faits relevés par les observations internationaux que vous avez mandatés. Nous demandons une prise en compte des témoignages des observateurs nationaux et Africains. Autrement dit, nous demandons la mise en place d’une commission d’enquête sous l’égide de l’UE et des nations unies.

Nous lançons également un appel aux démocrates Africains de se joindre au Peuple Togolais dans la revendication de leur victoire.

Nous lançons aussi un appel à tous les partis de l’opposition à s’organiser pour une paralysie totale du pays afin d’en finir définitivement avec ce régime dictatorial, vomi par le peuple Togolais et qui s’accroche malgré tout avec mépris.

ADIP s’engage à participer à tous les combats pacifiques mais avec détermination ce, pour défendre les Intérêts du Peuple Togolais.

Luttons pour la libération de la Terre de nos Aïeux

Vive le Togo libre,

Vive le FRAC,

Vive notre Président Jean-Pierre FABRE

Fait à Paris le 06 mars 2010
Pour ADIP, le Collège directoire
contact@contact-adip.org

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)