Lundi 29 Mai 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

LETOGOLAIS.COM - 19/07/2006 Imprimer | Envoyer | Réagir

Recrutement d'un Consultant individuel


AVIS DE RECRUTEMENT N°003/06/PDMF

Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo

Projet de développement du marché financier de l’UEMOA Crédit IDA 3863 WAF

Recrutement d’un consultant individuel dans le cadre de la préparation de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour une notation par une agence internationale


Cet avis de recrutement fait suite à l’avis général de passation des marchés du projet indiqué ci-dessus, publié dans le journal Development Business en août 2005 et en mars 2006.

1. Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de développement du marché financier de l’UEMOA, cofinancé par l’Association internationale de développement (IDA), l’Agence française de développement (AFD), l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), il est envisagé d’utiliser une partie du crédit IDA pour effectuer les paiements au titre du contrat de services suivant : recrutement d’un consultant individuel dans le cadre de la préparation de la BOAD pour une notation par une agence internationale.

2. Les tâches du consultant sont les suivantes :

a) diagnostic de la situation actuelle de la BOAD au regard de l’objectif d’une demande de notation ;
b) revue complète des politiques, normes et procédures de gestion pertinente pour les agences internationales de rating ;
c) formulation de propositions précises visant à rendre les politiques, normes et procédures de gestion susvisées conformes aux standards internationaux ;
d) formulation de recommandations relatives aux modalités d’approche et de négociation avec les agences de rating ;
e) programmation des actions ;
f) appui à l’élaboration des documents à transmettre aux agences de notation.

La durée de la mission qui se déroulera au siège de la BOAD à Lomé est estimée à trois mois.

3. L’Unité de coordination du projet invite les candidats intéressés à fournir leurs offres pour les services décrits ci-dessus. Ils devront remplir les conditions suivantes :

-être titulaire d’un diplôme d’enseignement supérieur en finances (DEA, DESS, Ingénieur, Master ou Doctorat) ;
-avoir au minimum 15 ans d’expériences probantes en matière d’évaluation de crédit et de conseil en rating ;
-avoir une bonne connaissance de la langue française ;

Une expérience acquise dans une firme de notation constituerait un atout.

Les soumissions devront comprendre le CV détaillé, actualisé et signé par le candidat ainsi qu’une copie des diplômes.

4. Un consultant sera sélectionné en accord avec les Directives : Sélection et emploi des consultants par les emprunteurs de la Banque mondiale, édition de janvier 1997 (mises à jour en septembre 1997, janvier 1999 et mai 2002).

5. Les consultants intéressés peuvent obtenir les termes de référence de la mission aux adresses électroniques mentionnées ci-dessous et aux heures suivantes :

Monsieur DOSSEH Kodjo Raymond : email : rdosseh@boad.org
Monsieur KIEMA Alexis : email : akiema@boad.org

du lundi au vendredi, entre 7H30-12H00 et 14H30 – 18H00 GMT.

6. Les offres doivent être déposées à l’adresse mentionnée ci-dessous au plus tard le 21 août 2006 à 17 H00 GMT avec la mention « Recrutement d’un consultant individuel dans le cadre de la préparation de la BOAD pour une notation par une agence internationale » sur l’enveloppe.

Projet de Développement du Marché Financier de l’UEMOA
Unité de Coordination du Projet
S/C Banque Ouest Africaine de Développement
Monsieur DOSSEH Kodjo Raymond
BP1172 Lomé – Togo
Tél. : (228) 223 24 46 / 221 42 44
Fax : (228) 223 26 28 / 221 52 67 / 221 72



Voir également:
Les opportinutés d'emplois au Togo avec LUCREATIF

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)