Lundi 26 Juin 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

LETOGOLAIS.COM - 23/06/2006 Imprimer | Envoyer | Réagir

Chargé de projet conjoint " Enfant et Sida"


RECRUTEMENT D'UN CHARGE DE PROJET CONJOINT « ENFANTS ET MEDIA »
INSTITUT PANOS AFRIQUE DE L'OUEST PLAN TOGO

Dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet pluriannuel conjoint au Togo, l’IPAO et Plan Togo recherchent un candidat motivé pour le poste et répondant au profil ci-après :

Le poste à pourvoir

Le titre du poste : Chargé de projet « Enfants et média »
La mission du poste :
Orienter, mettre en œuvre le projet « Enfants et média », en collaboration avec les équipes de Plan Togo et sous la responsabilité de l’IPAO.
Cette mission s’effectuera dans le cadre : i) des objectifs du projet mentionnés ci-après et ii) du document de projet agréé entre Plan et IPAO.

Objectif général du Projet :
Promouvoir les droits et les capacités des enfants togolais à s’exprimer, s’informer et communiquer.

Objectifs spécifiques :
1. renforcer les capacités des enfants togolais à produire et à diffuser de l’information ;
2. renforcer les capacités des acteurs des médias et des accompagnateurs togolais à promouvoir les droits des enfants ;
3. développer un environnement juridique et politique togolais favorables à l’expression du droit des enfants.

Les principales responsabilités du poste :
Le coordonnateur du projet « Enfants et média » au centre du dispositif, assurera l’interface avec les différentes parties prenantes et intervenants du projet. Il sera sous la responsabilité du coordonnateur du programme « Respect des diversités » basé au siège de l’IPAO, à Dakar.
Cette phase centrale au sein d’un dispositif institutionnel et opérationnel nouveau, entre 2 organisations partenaires, implique une diversité de types et de niveaux de responsabilité en matière de stratégie et planification, coordination de mise en œuvre d’activité et d’administration.

Stratégie et planification :
-proposer un plan global de développement du projet et une planification détaillée des activités de l’année ;
-élaborer les documents annuels de (re)cadrage du projet et les stratégies de mise en œuvre ;
-mettre en oeuvre et assurer le suivi de cette planification en proposant les ajustements requis en cours de période et en veillant au respect des délais.

Coordination :
-assurer la relation institutionnelle avec Plan au Togo ;
-veiller à la synergie des équipes respectives des deux organisations ;
-mobiliser et impliquer les partenaires du projet (organisations et OSC partenaires, organisations de médias réseaux de journalistes ou journalistes individuels, etc.)
-assurer le suivi des activités de plaidoyer et de mise en réseau.

Mise en œuvre des activités
-concevoir les termes de références des études et des publications à réaliser dans la cadre du projet ;
-sélectionner les consultants, commander les travaux et assurer leur suivi jusqu’à la finalisation en suivant des procédures rigoureuses et transparentes ;
-suivre et orienter la co-production journalistique ;
Organiser les ateliers et séminaires prévus et requis et assurer la mise en œuvre des recommandations.

Administration
-rédiger dans les délais les comptes rendus spécifiques et autres rapports d’évaluation des activités ;
-proposer un rapport semestriel d’exécution des activités ;
-élaborer un rapport semestriel d’exécution des activités.

Le titulaire du poste sera basé à Lomé. Il est susceptible d’effectuer des déplacements fréquents à l’intérieur du Togo, de même qu’entre le Sénégal et le Togo pour évaluer régulièrement la conduite du projet et préparer les programmes d’activités annuelles.

Le profil requis pour le poste

-Bac + 4 à 5 en communication et science de l’information, sciences sociales avec forte composante média.
-connaissance des enjeux de l’éveil éducatif de l’enfant et exposition aux thèmes des droits de l’homme e plus spécifiquement aux droits de l’enfant ;
-connaissance et pratique de la gestion de projets : maîtrise de la conception, planification, exécution et évaluation de programmes et projets de développement ;
-connaissance du secteur de l’information et de la communication au Togo ;
-minimum 4 ans d’expérience professionnelle pertinente dans les fonctions similaires ;
-l’expérience de gestion de projets éducatifs en direction des enfants et des jeunes constitue un atout appréciable ;
-langues : excellent niveau de français oral et écrit ; excellente pratique d’au moins une des 4 principales langues locales du Togo ; la pratique de l’anglais comme langue de travail est un atout ;
-maîtrise des applications informatiques usuelles (suite office) et d’internet ;
-qualités requises : leadership, grande autonomie, réactivité, dynamisme, esprit orienté résultats et résolution de problèmes, capacités à travailler en équipe et grande aisance dans le développement de réseaux et dans les relations interpersonnelles.

Procédure de recrutement :

-envoyer curriculum vitae et lettre de motivation avant le mercredi 28 juin 2006 à 18 heures, temps universel, au plus tard à yhazoume@panos-ao.org
-les candidats seront informés des résultats de présélection dans la semaine du 03 au 07 juillet 2006 ;
-ils se verront alors confirmer leur convocation à un entretien en face à face durant la semaine du 17 juillet au 22 juillet 2006 à Lomé.


Voir également:
Les opportinutés d'emplois au Togo avec LUCREATIF

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

TOGO-RéPRESSIONS MILITAIRES : QUI A TUé ALABI NADJINOUDINE ?

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)