Lundi 23 Octobre 2017

Contactez-nous

Recherche :

Actualités

A la une

Editorial

Societe

Regions

Diaspora

Carnet

Politique

Economie

Sante

Education

Culture

Sports

Afrique

International

Repères

Opinions-debats

Revues de presse

Interviews

Portraits

Annonces

Emplois

Immobilier

Divers

Services

Archives

Newsletters

Abonnement

Publicite

Espace reserve

Qui sommes-nous ?

BOAD - 25/03/2006 Imprimer | Envoyer | Réagir

La BOAD recherche un Analyste financier


AVIS DE RECRUTEMENT
La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Etablissement public à caractère international est l’institution spécialisée de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), chargée du financement du développement des Etats membres (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo). Son Siège social est sis au 68, Avenue de la Libération, BP 1172 Lomé (Togo), Fax n° (228) 221 72 69 / 221 52 67, Téléphone : (228) 221 42 44 / 221 59 06.

Dans le cadre du renouvellement et du renforcement de ses effectifs, la Banque recrute :

I- POSTE : ANALYSTE FINANCIER CHARGE DE LA GESTION DES RESSOURCES

A- Missions principales
Sous la supervision du Chef de Division de la Mobilisation des Ressources, le candidat aura pour missions principales :

1/ Participer aux émissions d'emprunt sur le marché financier régional
- Participer à la préparation de l'émission (élaboration du planning de l'opération, Proposition des options et validation de l'option retenue…) ;
- Assurer la mise en œuvre des actions relatives au lancement de l'opération (sélection de la SGI, introduction des demandes de visa et d'agrément auprès d'organismes sous régionaux)
- Assurer le suivi des activités post-émission (notification de l'adjudication définitive, suivi des opérations de souscription, paiement des commissions aux SGI…) ;
- Assurer le service de la dette (mise à jour du tableau des emprunts et souscripteurs, notifications de l'ordre de virements aux souscripteurs de bons et dépositaire central/ Banque de règlement, suivi des réclamations…) ;
- Faire le suivi du marché secondaire des titres émis (suivi des relevés des comptes de contrepartie, certifications des factures introduite par les gestionnaires…) ;
- Assurer les relations avec le Conseil Régional (respect des obligations de l'émetteur, paiement des commissions à la BRVM et dépositaire central/ Banque de Règlement...).

2/ Participer à la mise en place des lignes de crédits
- Contribuer à mettre en place des lignes de crédit (étude des offres de crédit, participation au comité des engagements…) ;
- Veiller à l'utilisation et au suivi des lignes de crédit (examen des conventions de crédit, levée des conditions préalables au premier décaissement, participation aux discussions avec les bailleurs de fonds, sélection des projets à financer, suivi des échéances de prêts…).

3/ Participer à la gestion financière de la Banque
- Assister le Chef Division dans la gestion financière de la Banque (contribution à l'élaboration des perspectives financières de la Banque, élaboration des tableaux de bord finance et trésorerie, amélioration des politiques financières de la Banque).

B- Profil exigé :
Age et Formation de base : Etre âgé de 35 ans au plus, titulaire d'un BAC + 4/5 en Finances, Banque, Comptabilité, Sciences de Gestion ou tout diplôme équivalent ;
Expérience Professionnelle : 5 ans minimum d'expérience à un poste d'Analyste Financier dont deux (2) ans au moins en banque ;
Bonne connaissance du marché régional financier et de la bourse ;
Qualités Humaines : Capacité d'analyse, sens de la rigueur, du travail en équipe et de la discrétion, bonne moralité.

II- DOSSIERS DE CANDIDATURE
Tous les dossiers de candidature à ces différents postes devront contenir :
- lettre de motivation datée et signée ;
- copies du ou des diplômes;
- curriculum vitæ (CV) détaillé ;
- copie de la carte d’identité ou du passeport ;
- copie de l’acte de naissance ;
- prétentions salariales.

Et adressés à la Banque Ouest Africaine de Développement, à l’attention de Monsieur le Directeur des Ressources Humaines (DRH) au plus tard le vendredi 28 avril 2006.
N.B. : Les dossiers incomplets, non conformes ou parvenus hors délai, ne seront pas examinés. Seuls les candidats retenus pour les tests seront contactés par la Banque.
Cet avis de recrutement ainsi qu’un modèle indicatif de fiche de candidature peut être consulté sur notre site internet : http://www.boad.org


Voir également:
Les opportinutés d'emplois au Togo avec LUCREATIF

Imprimer | Envoyer par email | Réagir à cet article

Page précédente
DERNIERES DEPECHES
Togo : Jean-Pierre Fabre dit NIET à Faure Gnassingbé
Ouverture vendredi à Yaoundé d’une réunion des pays de la zone franc
Togo : 35 milliards de francs CFA de bons de trésors vont être émis sur le marché de l’UEMOA
Togo : Un nouveau Cahier des charges pour Togocel pour améliorer ses réseaux G2/G3
Espace CEDEAO: Le Togo s’oppose à la limitation des mandats présidentiels à deux !
Togo: l’OIF rend son rapport sur l’organisation de l’élection du 25 avril
Présidentielle au Togo: dix jours pour régler les derniers problèmes
Togo: Présidentielle reportée au 25 avril à cause du fichier électoral bidonné ?
Togo: les fonctionnaires en grève
L’élection au Togo s’invite en justice à Bruxelles
Les autres dépêches...



OPINIONS-DEBATS

TOGO: JE DIS BRAVO, PRINCE GNASSINGBé! NON SEULEMENT PAR IRONIE...
En refusant de signer le protocole des chefs d'État portant limitation du nombre des mandats présidentiels à deux, protocole qui a cependant recueilli l'accord de 8 chefs d'État sur 10, Gnassingbé n'a rien révélé de neuf, ni de sa personnalité, ni de ses intentions que nous, je veux dire un certain nombre de Togolais, ignorerions. Je dis bravo ! non seulement par ironie, mais aussi parce qu’il aurait pu user d’hypocrisie et de la fourberie qu’on lui connaît et signer le protocole, pour n’en jamais tenir compte, comme tant d’autres fois. Par Sénouvo Agbota ZINSOU


PORTRAITS

#TOGODEBOUT : MOBILISATION MONSTRE DE LA DIASPORA DE BASTILLE à RéPUBLIQUE à PARIS

INTERVIEWS

LAURENT BIGOT, DIPLOMATE LIMOGé POUR AVOIR PRéDIT LA CHUTE DE COMPAORé
C’était il y a deux ans, en juillet 2012 : le diplomate français Laurent Bigot a fait scandale en annonçant la chute de Blaise Compaoré. Après le Burkina Faso, y aura-t-il d’autres pays où la jeunesse se révoltera ? Le cas du Togo nous vient immédiatement à l’esprit. Le clan Gnassingbé, ça fait près de 47 ans qu’il est au pouvoir.


REVUES DE PRESSE

FAURE GNASSINGBé: LE DIALOGUE à LA BOUCHE, LES ARMES ET GOURDINS CLOUTéS EN MAINS
De père en fils, le régime des Gnassingbé, ce clan qui a pris en otage le peuple togolais, n’a pas changé. Ni dans sa nature, ni dans ses méthodes de conservation du pouvoir à tout prix. Et pourtant, au lendemain du décès d’Eyadéma, suivi quelques heures plus tard de l’installation de Faure Gnassingbé au pouvoir par un quarteron d’officiers, et surtout après la parenthèse de sang de 2005, un brin d’espoir était né auprès d’une frange de la population. A raison, étant donné l’extrême jeunesse du successeur du vieux dictateur au pouvoir et plus encore de son discours sur sa volonté de trancher avec l’ère ancienne.


DOSSIERS

Togo: Les forces armées togolaises et le dispositif sécuritaire de contrôle (1&2)

La constitution togolaise (1)

La constitution togolaise (2)

La constitution togolaise (3)